Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Daech aurait tenté une contre-offensive après l’attaque de la base syrienne

© Sputnik . Илья Питалев / Aller dans la banque de photosHoms
Homs - Sputnik France
S'abonner
Les terroristes du groupe Daech* ont tenté de lancer une contre-offensive sur plusieurs axes dans la province de Homs après l’attaque de la base aérienne T-4 dans l’est de la province, selon la chaîne de télévision libanaise Al-Mayadine.

La chaîne de télévision libanaise Al-Mayadine a annoncé que Daech* avait profité de l'attaque aérienne contre la base T-4 dans l'est de la province de Homs pour tenter de contre-attaquer.

«À l'issue de l'attaque de la base aérienne de Tiyas (T-4), des tentatives de Daech* d'avancer vers (deux) régions situées dans le désert ont été constatées», a informé un correspondant d'Al-Mayadine.

Précédemment, l'agence syrienne Sana a annoncé, en se référant à son correspondant sur place, que la base aérienne T-4 située dans l'est de la province de Homs avait été attaquée avec des missiles, sans exclure la possibilité que la base ait été attaquée par les forces américaines. La chaîne de télévision Al-Mayadine a pour sa part informé que les missiles ayant frappé la base aérienne de Tiyas (T-4) dans la province syrienne de Homs avaient survolé le Liban depuis la Méditerranée.

Le Pentagone - Sputnik France
Frappes contre une base militaire en Syrie, Washington et Paris démentent leur implication
L'agence Sana a fait état de morts et de blessés lors de la frappe de missiles sur la base de Tiyas.

Une source proche de l'administration américaine a cependant annoncé à Sputnik que les États-Unis ne menaient pas d'opérations militaires contre la Syrie.

Les militaires israéliens ont refusé de commenter l'information sur la frappe de missiles contre cette base syrienne qu'Israël avait précédemment bombardée.

Plusieurs missiles ont frappé tôt lundi matin la base aérienne Tiyas, également appelée T-4, de l'armée syrienne dans le gouvernorat de Homs. Comme l'indique la chaîne de télévision Al Mayadine, les missiles ont été lancés depuis la Méditerranée à travers le territoire libanais.

Paris et Washington ont démenti leur implication dans l'attaque.

*Organisation terroriste interdite en Russie.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала