23 millions d’enfants ciblés par l’espionnage de YouTube?

Une vingtaine d’associations américaines ont accusé lundi 9 avril YouTube et sa maison mère, Google, de collecter illégalement des données personnelles sur les enfants et de les utiliser pour cibler des publicités.

Vingt-trois organisations de défense des droits numériques et de protection de l'enfance ont déposé plainte auprès de la Federal Trade Commission, régulateur américain du commerce, lui demandant d'enquêter sur les activités de Youtube et de Google, qui, selon elles, recueillent illégalement des données d'enfants.

Emmanuel Macron - Sputnik France
Facebook et Google «trop grands» mais «il est déjà trop tard»
Youtube et sa maison mère, Google, utilisent les données collectées pour cibler les publicités. Selon les auteurs de l'initiative, les sociétés violent la loi sur la protection de la vie privée des enfants en ligne (COPPA) depuis plusieurs années. Cette loi limite la collecte de données sur les enfants de moins de 13 ans.

Pour se connecter à un compte Google, utilisé pour se connecter à YouTube, une personne doit indiquer qu'elle a plus de 13 ans. Toutefois, les vidéos sur YouTube sont accessible à tout le monde, sans la nécessite de créer un compte ou se connecter. Les parents peuvent laisser leurs enfants utiliser leurs comptes, ou les enfants peuvent mentir et prétendre être plus âgés lors de la création d'un compte, relate CNN.

La plainte estime que YouTube a recueilli illégalement des données sur 23 millions d'enfants sur «une période de plusieurs années».

Google, Facebook - Sputnik France
Un internaute a fait le résumé de tout ce que Google sait de nous, et ça… fait peur
Du côté de Google, on joue la montre, arguant du fait que YouTube est interdit aux mineurs de moins de 13 ans. «Nous allons lire attentivement la plainte et évaluer si nous pouvons améliorer certaines choses», explique un porte-parole de la société.

Cette plainte intervient dans un contexte de méfiance sur la gestion des données personnelles par les grands groupes internet, en particulier Facebook, impliqué dans le scandale Cambridge Analytica.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала