Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

L'attaque israélienne contre la base syrienne de Tiyas organisée par «un tout autre pays»

© AP Photo / Ariel SchalitUn avion de chasse de l'armée de l'air israélienne
Un avion de chasse de l'armée de l'air israélienne - Sputnik France
S'abonner
La frappe israélienne contre la base aérienne syrienne de Tiyas n'est rien d'autre qu'une provocation orchestrée par un pays tiers désireux de voir continuer la guerre en Syrie, a affirmé Victor Bondarev, président de la commission de défense et de sécurité de la chambre haute du parlement russe.

Si la base aérienne syrienne de Tiyas, connue également comme T-4 et située dans l'est de la province de Homs, est devenue la cible d'une attaque aux missiles, c'est parce qu'un pays tiers veut voir se poursuivre les hostilités en Syrie, a déclaré ce lundi Victor Bondarev, président de la commission de défense et de sécurité du Conseil de la Fédération de la Russie (chambre haute du parlement russe).

«Les tirs des forces aériennes israéliennes contre la base syrienne T-4 doivent être interprétés comme une action purement provocatrice organisée par un tout autre pays désireux de faire durer la guerre en Syrie», a-t-il indiqué dans une déclaration diffusée par son service de presse.

Avant d'ajouter:

«Fait révélateur: la rapidité avec laquelle Israël a réagi en assumant la responsabilité pour l'attaque de Homs lorsque l'agence syrienne SANA a rendu publique l'information sur une éventuelle implication du Pentagone» dans cette attaque.

Un avion militaire israélien - Sputnik France
La diplomatie syrienne évoque les raisons de la frappe israélienne à Homs
La base aérienne syrienne de Tiyas a été attaquée avec des missiles tôt lundi dans la matinée. Selon des médias syriens, l'attaque a fait des morts et des blessés. Selon le ministère russe de la Défense, la frappe a été réalisée par deux chasseurs israéliens F-15: trois missiles ont atteint leur cible et cinq autres ont été abattus. Israël n'a pas encore fait de commentaires sur ce sujet.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала