Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

L’«animal Assad»? Le Kremlin réplique à Trump

© REUTERS / Bassam KhabiehDans la ville de Douma, Ghouta orientale, le 9 mars 2018
Dans la ville de Douma, Ghouta orientale, le 9 mars 2018 - Sputnik France
S'abonner
Le Kremlin estime grossières les expressions offensantes adressées par le Président américain au dirigeant légitime de Syrie, Bachar el-Assad.

Donald Trump, qui a qualifié Assad d'«animal», n'a pas à employer de telles phrases vexantes à l'égard d'un Président légitime, a déclaré ce lundi aux journalistes le porte-parole du Président russe, Dmitri Peskov.

La ville de Douma en Syrie - Sputnik France
Des médecins syriens démentent l'arrivée de victimes d’une «attaque chimique»
Donald Trump a rejeté dimanche sur la Russie et l'Iran la responsabilité pour le soutien de Bachar el-Assad. Selon lui, la région d'où étaient parvenues les nouvelles d'une présumée attaque chimique est «encerclée par l'armée syrienne».

«Le Président Poutine, la Russie et l'Iran sont responsables pour leur soutien à l'animal Assad», a-t-il affirmé, ajoutant qu'il faudrait «payer le prix fort».

Le ministère russe des Affaires étrangères avait précédemment qualifié d'«intox» les informations sur une attaque chimique en Syrie. Il a souligné que les élucubrations infondées sur l'emploi de substances chimiques par les forces gouvernementales syriennes visaient à justifier les frappes militaires étrangères.

Le ministère russe de la Défense a démenti lui aussi les informations sur l'emploi d'armes chimiques par l'armée syrienne.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала