Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

«Détruire» Israël: les propos de Netanyahu mettent Téhéran en rage

© AP Photo / Ebrahim NorooziIn front of the portraits of supreme leader Ayatollah Ali Khamenei, right, and late revolutionary founder Ayatollah Khomeini, left, a long-range, S-300 missile system is displayed by Iran's army during a parade marking National Army Day at the mausoleum of the late revolutionary founder Ayatollah Khomeini, outside Tehran. file photo
In front of the portraits of supreme leader Ayatollah Ali Khamenei, right, and late revolutionary founder Ayatollah Khomeini, left, a long-range, S-300 missile system is displayed by Iran's army during a parade marking National Army Day at the mausoleum of the late revolutionary founder Ayatollah Khomeini, outside Tehran. file photo - Sputnik France
S'abonner
Après que le Premier ministre israélien a appelé à l'action contre l'Iran, le représentant du guide suprême iranien auprès des Forces Al-Qods, Ali Shirazi, a prévenu que Téhéran pourrait bien «détruire Israël».

Le porte-parole du guide suprême iranien auprès des Forces Al-Qods, Ali Shirazi, cité par l'agence Fars, a mis en garde Israël contre toute «mesure stupide» à l'égard de la République islamique, ajoutant que Téhéran pourrait le «détruire».

«Si Israël désire poursuivre son existence perfide […] il doit éviter les mesures stupides. S'ils donnent des excuses à l'Iran, Tel Aviv et Haïfa seront détruites», a déclaré Ali Shirazi, chef religieux iranien et représentant du guide suprême, Ali Khamenei, auprès des Forces Al-Qods.

F-15 Eagle - Sputnik France
Moscou lie la frappe israélienne à la recrudescence des activités de terroristes en Syrie
Les propos du chef religieux viennent en réponse aux propos du chef du gouvernement israélien Benjamin Netanyahu qui a appelé, lors d'une cérémonie commémorative annuelle de l'Holocauste, à passer à l'action contre l'Iran.

Au cours des derniers jours, la situation au Proche-Orient s'est sérieusement tendue dans le contexte d'une attaque chimique présumée dans la ville de Douma, près de la capitale syrienne, ainsi que de l'attaque contre la base aérienne syrienne T-4 de Tiyas.

La base, située dans l'est de la province de Homs, a été attaquée par des missiles le 9 avril dernier. L'armée syrienne a ouvert le feu pour intercepter ces missiles. Selon des médias syriens, l'attaque a fait des morts et des blessés. D'après le ministère russe de la Défense, la frappe a été réalisée par deux chasseurs israéliens F-15: trois missiles ont atteint leur cible et cinq autres ont été abattus. Israël a refusé de commenter la situation.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала