Adieu, Telegram? Paris développe un nouvel outil de communication chiffrée

© Sputnik . Irina Kalashnikova / Aller dans la banque de photosLe Palais de l'Elysée
Le Palais de l'Elysée - Sputnik France
Le secrétaire d'État chargé du Numérique, Mounir Mahjoubi, a évoqué la mise en place d’un projet de messagerie publique chiffrée destinée à remplacer Telegram.

L'application Telegram - Sputnik France
La justice russe a ordonné de bloquer la messagerie Telegram en Russie
Le gouvernement français développe un projet de messagerie publique qui pourrait remplacer Telegram, a déclaré le secrétaire d'État chargé du Numérique, Mounir Mahjoubi, dans une émission sur France inter.

«Je vous assure que nous travaillons à une messagerie sécurisée publique qui ne sera pas dépendante d'offres privées», a notamment déclaré M.Mahjoubi en répondant à une question sur l'utilisation de Telegram par le gouvernement français.

Selon le secrétaire d'État, c'est une application open source.

«Il s'agit de dispositifs open source qui peuvent exister par ailleurs. Là, il s'agirait d'une application sécurisée interne à l'État.»

Telegram est une application de messagerie sécurisée hébergée sur le cloud. L'application est gratuite, elle est disponible sur Android, Windows Phone ainsi que sur ordinateur (Windows et Linux). Ses utilisateurs peuvent échanger des messages, photos, vidéos et documents sans limite de taille. L'application a été créée en 2013 par les frères Nikolaï et Pavel Dourov, fondateurs de VKontakte, le réseau social dominant en Russie.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала