Vie au-delà du corps: les scientifiques apprennent au cerveau à vivre indépendamment

Les scientifiques de l'Université de Yale ont réussi à conserver la vie du cerveau de cochons séparément de leur corps. Les résultats de cette étude peuvent changer la vision de l'humanité sur la mort et ouvrir des opportunités jusqu'alors inconnues.

Des chercheurs de l'Université de Yale ont trouvé un moyen de conserver la fonctionnalité du cerveau hors du corps, annonce le rédacteur en chef du MIT Technology Review dans un rapport.

Dans leur expérience, les scientifiques ont utilisé des cochons comme cobayes. Les chercheurs ont développé un système de support de vie fermé pour le cerveau, BrainEx, qui permet de maintenir la vie du cerveau séparément du corps grâce au pompage de sang artificiel dans toutes les parties nécessaires à l'organe.

Un homme qui broie du noir - Sputnik France
Un moyen facile et accessible à tous afin de lutter contre la dépression
L'expérience a impliqué environ 200 animaux, dont les cerveaux ont réussi à «survivre» sans corps pendant 36 heures.

Les scientifiques ont ajouté au sang artificiel un remède contre l'inflammation, qui aurait bloqué la conscience. Les chercheurs n'ont pas pu déterminer si le cerveau pouvait «penser» indépendamment à l'extérieur du corps. Les experts ont précisé que les cochons expérimentaux «ne comprenaient absolument rien».

Le chef de l'équipe, Nenad Sestan, a déjà discuté avec les autorités américaines des nuances éthiques pour étendre leurs recherches sur le cerveau humain. Les chercheurs veulent créer pour la première fois une «carte» complète des connexions entre les cellules du cerveau humain. Cela peut conduire à une amélioration conséquence de la compréhension du travail de cet organe.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала