Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Kim Jong-un avoue un grave problème de son pays au Président sud-coréen

© AP Photo / Korea Summit Press Pool North Korean leader Kim Jong Un, left, and South Korean President Moon Jae-in walk toward the Peace House for their meeting at the border village of Panmunjom in the Demilitarized Zone Friday, April 27, 2018.
North Korean leader Kim Jong Un, left, and South Korean President Moon Jae-in walk toward the Peace House for their meeting at the border village of Panmunjom in the Demilitarized Zone Friday, April 27, 2018. - Sputnik France
S'abonner
Présent en Corée du Sud à l’occasion du sommet intercoréen, Kim Jong-un a ouvertement évoqué auprès du Président sud-coréen Moon Jae-in un point faible de son pays par rapport à son voisin du sud.

Dans le cas où la paix se rétablirait sur la péninsule coréenne, il semblerait que la Corée du Nord envisage en premier lieu de développer les liaisons routières et ferroviaires entre Pyongyang et Séoul. 

South Korean President Moon Jae-in and North Korean leader Kim Jong Un shake hands after delivering a joint statement during the inter-Korean summit at the truce village of Panmunjom, in this still frame taken from video, South Korea April 27, 2018 - Sputnik France
Sommet intercoréen: les dirigeants du Sud et du Nord ont signé une déclaration commune
Au cours de sa conversation avec le Président sud-coréen Moon Jae-in, le dirigeant nord-coréen a, pour la première fois, comparé l'état de l'infrastructure de transport de son pays avec celle du sud, en reconnaissant ouvertement un écart dans ce domaine.

«Comme m'ont raconté les personnes qui ont assisté aux Jeux olympiques à Pyeongchang, les chemins de fer et les transports en commun dans le sud sont très bien organisés. De notre côté, nos transports ne sont pas confortables et cela m'inquiète», a dit Kim Jong-un dont les paroles ont été reprises par un représentant de l'administration présidentielle de la Corée du Sud.

Alors que Moon Jae-in a déclaré qu'il aimerait «visiter le mont Paektu en Corée du Nord», Kim Jong-un lui a répondu: «si vous venez dans le Nord, je pourrais être très mal à l'aise».

«Cela m'inquiète que nos transports ne soient pas très confortables et efficaces», a poursuivi le leader nord-coréen.

Kim Jong-un et Moon Jae-in sur la ligne de démarcation militaire qui divise la péninsule coréenne - Sputnik France
Un tir de missile, le meilleur réveille-matin? Kim Jong-un ne le pense plus
Vendredi, Kim Jong-un est devenu le premier  dirigeant nord-coréen à franchir la ligne de démarcation militaire qui divise la péninsule. La première réunion avec le Président sud-coréen Moon Jae-in s'est déroulée dans la partie sud-coréenne de la zone démilitarisée. Comme prévu, les dirigeants des deux Corées discuteront des questions dont dépendent l'amélioration des relations Nord-Sud, ainsi que de la dénucléarisation nord-coréenne et des perspectives de réunification.

 

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала