Un Su-27 russe aurait intercepté un avion de combat américain au-dessus de la Baltique

© Sputnik . Vitaliy Timkiv / Aller dans la banque de photosSu-27
Su-27 - Sputnik France
Pendant neuf minutes, seuls six mètres ont séparé un chasseur russe Su-27 et un avion de l’US Navy dans le ciel au-dessus de la mer Baltique, affirme la presse américaine.

Un Su-27 russe aurait approché de très près mardi un avion de patrouille américain P-8A Poséidon de l'US Navy dans le ciel au-dessus de la mer Baltique, rapporte CNN, citant deux responsables militaires américains.

La chaîne affirme que le chasseur russe s'est tenu à 6 mètres d'écart de l'appareil américain pendant 9 minutes.

Российско-белорусские учения Щит Союза - Sputnik France
Un chasseur russe Su-27 filmé depuis la cabine d'un bombardier US (vidéo)
«L'interception a été décrite par les responsables militaires comme étant sans danger, mais non-professionnelle», indique le média.

Dans le même temps, la source de la chaîne a précisé que les interceptions ne sont pas officiellement classifiées en termes de «professionnalisme». «Les interceptions peuvent être soit dangereuses, soit sans danger. Celle-ci a été sans danger», a indiqué l'interlocuteur de CNN.

Interpellé par la chaîne, le porte-parole de l'US Navy en Europe, Zach Harrell, a refusé de commenter la situation, tout en affirmant que les navires et les avions américains «interagissent régulièrement avec des unités militaires d'autres pays».

Des chasseurs Sukhoi Su-27 - Sputnik France
Moscou explique le rapprochement entre un Su-27 russe et un EP-3E US près de la Crimée
Le ministère russe de la Défense n'a pour l'instant pas réagi aux informations diffusées par CNN.

Début avril, le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, a pointé du doigt l'activité accrue de l'aviation américaine et celle de l'Otan à proximité des frontières russes. «Depuis début janvier, les chasseurs de forces aérospatiales russes ont été mobilisés plus de 25 fois. (…) De notre côté, nous n'envisageons pas de frapper à une porte fermée, mais ne comptons pas laisser sans attention les tentatives de pression par la force à notre encontre», avait-t-il dénoncé.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала