La Chine détaille la croissance des échanges commerciaux avec la Russie

Le nombre de facteurs positifs encourageant la croissance du commerce entre la Chine et la Russie augmente de façon permanente, a affirmé jeudi le porte-parole du ministère chinois du Commerce, Gao Feng.

Selon les douanes chinoises, le commerce entre la Chine et la Russie a augmenté de 27,3% entre janvier et avril 2018, pour atteindre 31,1 milliards de dollars.

«En général, le nombre de facteurs ayant des impacts positifs sur la croissance de l'économie sino-russe augmente de manière permanente», a précisé Gao Feng.

A Chinese worker walks past equipment at an oil refinery of the PetroChina Jilin Petrochemical Co. in Jilin, northeast China, Monday, May 24, 2004. - Sputnik France
La Russie réduit ses fournitures pétrolières en Europe au profit de la Chine
«À l'avenir, nous prévoyons de prendre conjointement avec la partie russe des mesures encourageantes afin d'optimiser la structure du commerce bilatéral, d'améliorer la qualité des processus de transformation correspondants et de créer de nouveaux stimuli pour faciliter son développement», a souligné le porte-parole.

Gao Feng a cité des statistiques officielles selon lesquelles les relations commerciales entre les deux pays continueraient à s'intensifier dans les mois à venir pour dépasser le seuil de 100 milliards de dollars d'échanges bilatéraux en 2018.

Des enfants - Sputnik France
Charitée mal récompensée? Une «mère» de 118 enfants placée en détention en Chine
Toujours d'après les douanes chinoises, les exportations de la Chine vers la Russie ont augmenté de 21,1% pour dépasser 13,9 milliards de dollars. L'importation de produits et de services fabriqués en Russie a bondi de 32,8% pour s'établir à 17,2 milliards de dollars.

En 2016, les échanges entre la Russie et la Chine ont augmenté de 2,2% par rapport à l'année précédente et se sont élevés à 69,52 milliards de dollars. En 2017, ce chiffre a bondi de 20,8% pour s'établir à 84,07 milliards de dollars.

Auparavant, Vladimir Poutine avait assuré que la Russie «se battait» pour le marché chinois du porc, notamment dans le cas où les Etats-Unis n'y auraient plus accès en raison des relations tendues avec la Chine.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала