Des paroles aux actes: Pyongyang aurait entamé le démantèlement de son site nucléaire

La Corée du Nord aurait entamé le démantèlement de son site d’essais nucléaires de Punggye-ri qui doit être achevé entre le 23 et le 25 mai, informe un média américain en se référant à des images satellites. Néanmoins, les bâtiments les plus importants restent encore intacts.

La Corée du Nord a déjà commencé à démanteler son polygone nucléaire de Punggye-ri dont la fermeture officielle doit avoir lieu entre le 23 et le 25 mai prochain, affirme le site américain 38North en se référant aux clichés faits le 7 mai par un satellite.

«L'image satellite du 7 mai fournit des preuves définitives que le démantèlement du site d'essais est en cours», annonce le média.

Le polygone d'essais nucléaires nord-coréen de Punggye-ri - Sputnik France
La Corée du Nord annonce la date du démantèlement de son site d'essais nucléaires
D'après ces données, plusieurs bâtiments de soutien opérationnel ainsi que des rails pour wagonnets ont été détruits. Dans le même temps, les bâtiments les plus importants dont le centre de commandement et la zone du soutien administratif restent intacts. Par ailleurs, les entrées des tunnels restent ouvertes. Selon le média, cela s'explique par la volonté de Pyongyang de les détruire lors de la cérémonie solennelle de fermeture.

Auparavant, l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA) avait fait savoir que Pyongyang entendait démanteler son site d'essais nucléaires entre le 23 et le 25 mai prochain en présence de journalistes de cinq pays. Le polygone sera fermé conformément à un accord intervenu entre le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un et le Président sud-coréen Moon Jae-in le 27 avril dernier à Panmunjom, lors d'une entrevue historique à la frontière entre les deux pays.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала