Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

L'Onu accuse Israël de garder en cage les Gazaouis «de leur naissance à leur mort»

© REUTERS / Ibraheem Abu MustafaA woman holds a Palestinian flag as a demonstrator runs during a protest against U.S. embassy move to Jerusalem and ahead of the 70th anniversary of Nakba, at the Israel-Gaza border in the southern Gaza Strip May 14, 2018.
A woman holds a Palestinian flag as a demonstrator runs during a protest against U.S. embassy move to Jerusalem and ahead of the 70th anniversary of Nakba, at the Israel-Gaza border in the southern Gaza Strip May 14, 2018. - Sputnik France
S'abonner
Intervenant à l’Onu, le Haut-Commissaire des Nations unies aux droits de l'Homme a qualifié d’«horrible» les événements qui se sont déroulés cette semaine dans la bande de Gaza et a accusé l’État hébreu de garder en cage les Gazaouis.

Israël prive de leurs droits les quelques deux millions d'habitants de la bande de Gaza et les «garde en cage dans un bidonville de leur naissance à leur mort», a déclaré vendredi Zeid Ra'ad al-Hussein, le Haut-Commissaire des Nations-unies pour les droits de l'homme (HCDH).

«Les événements horribles qui se sont déroulés cette semaine n'ont mis personne en sécurité. Mettez fin à l'occupation et la violence et l'insécurité disparaîtront en grande partie», a-t-il déclaré lors de l'ouverture d'une session extraordinaire du Conseil des droits de l'Homme de l'Onu, cité par Reuters.

Palestinian demonstrators gather during a protest against U.S. embassy move to Jerusalem and ahead of the 70th anniversary of Nakba, at the Israel-Gaza border, east of Gaza City May 14, 2018. - Sputnik France
Israël peine à expliquer pourquoi il a utilisé des snipers pour la répression à Gaza
Des dizaines de milliers de Palestiniens de la bande de Gaza ont manifesté le 14 mai à la frontière avec l'État hébreu contre l'inauguration à Jérusalem de l'ambassade américaine en Israël. De violents heurts ont éclaté dans la matinée et se sont poursuivis dans l'après-midi le long de la frontière israélienne.

Selon le dernier bilan disponible, 61 Palestiniens ont été tués et plus de 2.700 autres ont été blessés par des soldats israéliens.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала