Pyongyang menaçant de rompre le dialogue, Trump et Moon «travailleront étroitement»

© AP Photo / Andrew HarnikDonald Trump et Moon Jae-in (archives)
Donald Trump et Moon Jae-in (archives) - Sputnik France
Donald Trump et Moon Jae-in ont eu une conversation téléphonique consacrée à la réaction à adopter suite aux récentes menaces de la Corée du Nord en prévision du sommet américano-nord-coréen prévu pour juin.

Les Présidents de la Corée du Sud et des États-Unis ont examiné dimanche par téléphone les mesures de réaction aux récentes déclarations de Pyongyang, qui menace d'annuler la rencontre Trump-Kim, a fait savoir l'administration sud-coréenne.

Kim Jong-un - Sputnik France
Pourquoi Kim Jong-un a-t-il annulé le sommet des deux Corées?
«Les deux leaders ont échangé leurs opinions sur la réaction manifestée ce derniers temps par la Corée du Nord», lit-on dans le communiqué.

La rencontre entre Donald Trump et Kim Jong-un est prévue pour le 12 juin à Singapour, mais Pyongyang a menacé de renoncer à dialoguer avec les États-Unis si l'on ne cherchait à n'obtenir de la Corée du Nord qu'un renoncement aux armes nucléaires, sans par ailleurs normaliser les relations.

Donald Trump et son homologue sud-coréen Moon Jae-in se sont entendus de «travailler étroitement» au succès du sommet historique du 12 juin.

Moon Jae-in et Kim Jong-un se sont rencontrés dans la zone démilitarisée qui divise la péninsule, le 27 avril. Mais cette semaine, Pyongyang a annulé les pourparlers avec la Corée du Sud prévus le mercredi 16 mai, suite au lancement, le 11 mai, des exercices militaires conjoints de Washington et de Séoul Max Thunder. Pyongyang a qualifié ces manœuvres de «provocation intentionnée». Par la suite, il a été décidé de ne pas engager dans les manœuvres de bombardiers B-52 américains.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала