Vote de l'Onu sur Gaza: Israël convoque les ambassadeurs belge, espagnol et slovène

© REUTERS / Mohammed SalemPalestinian demonstrators gather at the Israel-Gaza border during a protest against U.S. embassy move to Jerusalem and ahead of the 70th anniversary of Nakba, east of Gaza City May 14, 2018.
Palestinian demonstrators gather at the Israel-Gaza border during a protest against U.S. embassy move to Jerusalem and ahead of the 70th anniversary of Nakba, east of Gaza City May 14, 2018. - Sputnik France
Israël a décidé de convoquer les ambassadeurs de Belgique, d'Espagne et de Slovénie à la suite du vote des Nations unies sur les événements meurtriers qui se sont déroulés dernièrement à Gaza, dans le contexte de l'inauguration de l'ambassade américaine à Jérusalem la semaine dernière.

La representante permanente de EEUU ante la ONU, Nikki Haley, abandona la reunión del Consejo de Seguridad de la ONU durante la comparecencia del embajador palestino - Sputnik France
Le sujet des meurtres à Gaza fait fuir Nikki Haley et Boris Johnson (images)
En réaction au vote au Conseil des droits de l'Homme de l'Onu de la Belgique, de l'Espagne et de la Slovénie à l'Onu en faveur de l'ouverture d'une enquête internationale sur les meurtres de Palestiniens à la frontière gazaouie, Israël a convoqué les ambassadeurs de ces trois pays, a déclaré lundi le ministère israélien des Affaires étrangères.

Les ambassadeurs espagnol et slovène ont été reçus lundi par la directrice adjointe chargée de l'Europe occidentale, selon le communiqué du ministère, cité par l'AFP. Elle s'entretiendra avec le représentant belge mardi.

Palestiniens - Sputnik France
La Turquie vient en aide aux Palestiniens de Gaza
Les membres du Conseil des droits de l'Homme de l'Onu ont voté vendredi la question de l'envoi d'inspecteurs criminels pour enquêter sur les meurtres de Palestiniens à Gaza. La Belgique, l'Espagne et la Slovénie sont parmi les 29 pays qui ont voté en faveur de cette enquête.

Des dizaines de milliers de Palestiniens de la bande de Gaza ont manifesté le 14 mai à la frontière avec l'État hébreu contre l'inauguration à Jérusalem de l'ambassade américaine en Israël. De violents heurts ont éclaté dans la matinée et se sont poursuivis dans l'après-midi le long de la frontière israélienne.

Selon le dernier bilan disponible, une soixantaine de Palestiniens ont été tués et plus de 2.700 autres ont été blessés par des soldats israéliens.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала