Des banques canadiennes avouent que des données de 90.000 clients auraient été piratées

Deux banques canadiennes ont reconnu que des données de dizaines de milliers de leurs clients auraient pu être volées par des pirates informatiques, ce qui pourrait constituer la plus grande attaque contre des institutions financières du pays.

Des pirates informatiques pourraient avoir volé les données d’environ 90.000 clients de la Banque de Montréal (BMO) et de la Banque canadienne impériale de commerce (CIBC), ont déclaré les deux banques.

Cyberattaque - Sputnik France
Fuite sans précédent aux USA: les données de 200 M d'Américains rendues publiques
La BMO, quatrième plus importante banque du pays, a notamment avoué que des malfaiteurs l’avaient contactée dimanche pour annoncer qu’ils étaient en mesure de rendre publiques les données personnelles et financières d’un certain nombre de ses clients.

Un porte-parole de la banque a dit croire qu’il s’agissait de 50.000 des 8 millions de personnes ayant des comptes à la BMO. Il a refusé de préciser si des clients avaient perdu de l’argent à la suite de l'attaque.

La Banque de Montréal a estimé que l’attaque aurait été lancée de l’étranger et que les failles ayant permis aux hackers de voler des données avaient été réparées.

Les données de milliers de clients de l'une des plus grandes banques dans le monde volées
La Banque canadienne impériale de commerce, qui occupe quant à elle la cinquième place parmi les grandes banques du pays, a reconnu que les données d’environ 40.000 de ses clients avaient été volées.

Les autres banques canadiennes ont affirmé ne pas être touchées par l’attaque.

LA BMO et la CIBC ont dit être en train de contacter leurs clients pour les appeler à signaler toute activité suspecte sur leurs comptes.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала