Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

«C’est fini M.Bon Gars»: Trudeau riposte à Trump sur les taxes, le Net exulte

S'abonner
«Inacceptables», c’est ainsi que le Premier ministre canadien a qualifié les «droits» US sur l’acier et l’aluminium en provenance des pays européens, du Canada et du Mexique, et a gagné dans la foulée le respect des internautes.

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau a réagi de manière ferme à l'égard des taxes sur l'acier et l'aluminium imposées par les États-Unis. «Je suis fier d'être Canadien», de pareils commentaires ont immédiatement inondé les réseaux sociaux.

​«Le Premier ministre canadien rejette toutes les tentatives de Trump et de son @VP d'extorquer sa nation. Fier du Canada», a indiqué l'écrivain et journaliste David Romei.

«Merci au PM Trudeau pour sa brillante réplique à la décision insensée des USA de taxer l'acier et l'aluminium canadiens», a écrit un autre utilisateur de Twitter.

«En tant qu'Américaine, je dis: "Bravo, M.Trudeau!". Vous êtes un exemple à suivre de comment gouverner avec honneur.»

«Bravo!», était un autre commentaire.

​«C'est fini M.Bon Gars: le Premier ministre canadien Trudeau enlève ses gants de velours avec le Président Trump à propos des taxes. Le temps est aux négociations ardues. Je me demande qui sortira vainqueur?»

Le siège de la Commission européenne - Sputnik France
La Commission européenne conteste les taxes US à l’OMC
Le Canada a annoncé qu'il imposerait 16,6 milliards de dollars canadiens de taxes (12,8 milliards de dollars américains) pour riposter aux États-Unis. Seront visés certains métaux ainsi que des produits de grande consommation, comme les yaourts, le café, les pizzas, les quiches, les concombres et le jus d'orange.

Le secrétaire américain au Commerce Wilbur Ross a annoncé le 31 mai que les États-Unis allaient appliquer à partir de vendredi d'importantes taxes douanières sur l'acier et l'aluminium importés des pays de l'Union européenne, du Mexique et du Canada.

Les États-Unis ont donc décidé de ne pas prolonger l'exemption temporaire accordée à l'Union européenne jusqu'à ce jeudi minuit et vont mettre en place des taxes de 25% sur l'acier et de 10% sur l'aluminium.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала