Un défaut dangereux affectant les armes américaines détecté

L’Armée et le Corps des Marines des États-Unis seront obligés de vérifier presque 500.000 fusils M16 et M4 à cause d’un incident qui s’était produit dans le Kentucky lors duquel un fusil avait fait feu à cause d’un dysfonctionnement dangereux. Suite à cet incident, des procédures de vérifications ont été lancées.

Un baiser - Sputnik France
L’armée US dépense 700.000 dollars pour former ses cadres à l’«american kiss»
Le Corps des Marines et l'Armée vérifient leurs carabines M4 et leurs fusils M16 à la recherche d'un dysfonctionnement avec le sélecteur qui permet aux armes de tirer sans que les soldats n'appuient sur la gâchette, écrit le site Task&Purpose.

Les procédures de vérification ont été entamées suite à un incident qui s'était produit le 29 mars, à Fort Knox, dans le Kentucky, où le M4 d'un soldat a explosé lors d'une vérification, a précisé Slade Walters, le porte-parole du service des armements de l'armée américaine.

Lors de la vérification de son arme, le soldat a appuyé sur la gâchette mais l'arme n'a pas fait feu car le sélecteur était placé entre deux régimes de tirs. Lorsque le sélecteur a été remis en place, l'arme a fait feu.

«Aucune blessure n'a été signalée suite à ce problème. La décharge involontaire s'est produite sur une carabine M4 qui avait été récemment modernisée. L'incident a fait l'objet d'une enquête. L'enquête et les inspections sont en cours», a précisé M.Walters.

Members of US Army's 4th Infantry Division 3rd Brigade Combat Team 68th Armor Regiment 1st Battalion stand in front of an Abrams battle tank after arriving at the Gaiziunai railway station, some 110 kms (69 miles) west of the capital Vilnius, Lithuania, Friday, Feb. 10, 2017. - Sputnik France
Un manuel sur une défaite dans un conflit avec la Russie lancé pour l’armée US
Les procédures de vérifications ont révélé les mêmes défauts dans 6% des 52.000 armes testées jusqu'à présent, a indiqué M.Walters.

Dans le même temps, l'article indique que l'armée testera un total de 903.000 armes au cours des six prochains mois et s'attend à ce que les réparations durent entre 12 et 18 mois.

«La vérification des fonctions supplémentaires est une mesure de précaution prise par le Corps des Marines en réponse au dysfonctionnement identifié par l'Armée», a également déclaré Monique Randolph, la porte-parole du Marine Corps Systems Command.

Le M4 est une carabine militaire conçue aux États-Unis, en service dans les forces spéciales américaines à partir de 1994 et qui remplace les variantes du M16 dont il est dérivé dans toutes les unités de combat américaines.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала