Ce couple affirme communiquer avec «Jésus» à l’aide d’un lion en peluche

Un couple canadien a perdu la garde de sa fille parce que ses opinions religieuses «étaient trop extrêmes et avaient une incidence» sur ses relations avec les médecins, les travailleurs sociaux et même l'église, qui avait tenté de les aider.

En Colombie-Britannique, deux époux ont perdu la lutte pour la garde de leur fille suite à une affaire judiciaire étrange dans laquelle ils avaient refusé l'accès à un avocat et avaient utilisé un lion en peluche à la place, incarnant selon eux Jésus, leur seul «avocat, témoin et juge» légitime.

«Ils s'adressaient à leur animal en peluche et prétendaient que, par l'intermédiaire de ce lion, ils communiquaient directement avec le Seigneur», peut-on lire dans les documents judiciaires, cité par le tabloïd The Sun.

Cette bataille juridique avait débuté en novembre dernier, lorsque la Cour provinciale de la Colombie-Britannique a officiellement déclaré que leur fille, âgée d'un an, avait besoin de protection et l'avait placée dans un établissement provincial.

Abou Dhabi - Sputnik France
«Jésus Sauveur du monde» bientôt en plein cœur du monde arabe
Les parents ont fait appel de la décision auprès de la Cour suprême de la Colombie-Britannique, affirmant qu'ils faisaient l'objet de discrimination à cause de leur religion.

D'après la Cour, les époux n'étaient «pas les bienvenus» dans les églises en raison de leurs «opinions extrémistes».

À un moment donné, le couple avait même été arrêté dans une église de West Kelowna et accusé d'avoir causé des troubles après avoir «prétendument voulu nettoyer l'Église des influences néfastes», racontent les documents de la cour.

Maintenant qu'un ordre de soins continus a été formellement mis en place, il est possible que l'enfant puisse être placé dans une famille d'accueil sous peu.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала