Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

À deux doigts de la mort: ce Texan a été mordu par un serpent décapité

CC0 / Pixabay/ Hans / un serpent à sonnettes
un serpent à sonnettes - Sputnik France
S'abonner
Un serpent venimeux même décapité peut représenter un danger mortel, comme l’a récemment appris un habitant du Texas qui a frôlé la mort après avoir été mordu dans son jardin par un crotale. Vraisemblablement, l’homme ne s’attendait pas à une telle combattivité post-mortem de la part du reptile…

Un Texan a failli mourir d'une morsure d'un serpent qu'il pensait pourtant avoir tué. Le 27 mai, l'homme travaillait dans son jardin quand il a vu y traîner un serpent à sonnettes. Afin de se protéger du reptile, il l'a décapité avec sa pelle. Mais quand il s'est baissé pour récupérer la tête du serpent et s'en débarrasser, celle-ci l'a mordu, rapporte le site local KIIITV. Et le serpent, ou plutôt sa tête, a libéré son venin.

Selon la femme du Texan, Jennifer Sutcliffe, au bout de quelques minutes seulement, son mari a été pris de convulsions et son regard s'est voilé. À l'arrivée des secours, l'homme a perdu connaissance.

​«Mon mari était en train de faire des hémorragies internes à cause du venin. Les médecins craignaient qu'il ne s'en sorte pas », a raconté Jennifer, interviewée sur KIIITV.

Comme l'a précisé Jennifer, une personne normale qui se fait mordre reçoit en principe deux à quatre doses d'antivenin, alors que son mari a eu besoin de 26 doses. Aujourd'hui, il semble hors de danger.

Selon James Murphy, directeur du centre de découverte des reptiles au parc zoologique national de Washington, le corps des serpents peut être animé de mouvements jusqu'à une heure après leur mort. «Au moment où le serpent a perdu sa tête, il est mort et les fonctions de base de son corps ont cessé, mais il y a encore une action réflexe », a-t-il expliqué à National Geographic.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала