Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Moscou: une rencontre Poutine-Trump «ouvrira les vannes » de la solution des problèmes

© Sputnik . Maxim Blinov / Aller dans la banque de photosKremlin
Kremlin - Sputnik France
S'abonner
Une éventuelle rencontre des Président russe et américain permettrait d’ «ouvrir les vannes» de la résolution des problèmes latents dans le domaine des relations bilatérales et encouragerait la bureaucratie américaine à ne pas saper ce processus, a déclaré samedi le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Ryabkov.

Le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Ryabkov a commenté une nouvelle rencontre entre Donald Trump et Vladimir Poutine dont la possibilité est examinée ces derniers temps par les médias russes et internationaux.

«Il y a plusieurs «brûlantes», il y en a d'autres qui se posent de longue date, mais toutes sont extrêmement importantes. Le ministère travaille sur des sujets qui englobent à la fois le contrôle des armements, la stabilité stratégique, la non-prolifération, les crises régionales, et bien sûr le domaine des relations bilatérales dans lequel une multitude de questions ne sont pas réglées malgré les efforts de la partie russe. Les dirigeants le comprennent parfaitement. Et l'importance des contacts bilatéraux est liée au fait que les vannes doivent s'ouvrir, si nous parlons en termes généraux », a-t-il souligné.

Vladimir Poutine (à gauche) et Donald Trump - Sputnik France
Poutine a rappelé à Trump sa promesse non tenue

Selon lui, les dirigeants doivent donner une forte impulsion à la bureaucratie américaine pour qu’elle ne résiste pas au processus qui à pour but de stabiliser les relations bilatérales.

Moscou et Washington sont en passe de discuter d'une possible rencontre entre Vladimir Poutine et Donald Trump, mais aucun résultat concret n'a encore été obtenu, a affirmé à Sputnik une source diplomatique russe.Entre temps, les rumeurs vont bon train quant au lieu où un tel sommet pourrait se dérouler.

Une autre source, citée par le quotidien russe Kommersant, indique que Vladimir Poutine préférerait éviter Washington comme lieu de rencontre, les Présidents cherchant en conséquence un «terrain neutre». De fait, à l'heure actuelle «aucun accord concret concernant le lieu et la date du sommet n'a encore été obtenu», affirme-t-elle.

Une publication parue dans The Wall Street Journal, qui cite un représentant du Conseil de sécurité américain, affirme de son côté que les autorités autrichiennes se disent prêtes à accueillir la rencontre entre les dirigeants russe et américain.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала