Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Lorsque Trudeau donne un «coup dans les dos» des États-Unis

© AFP 2021 SAUL LOEBCanadian Prime Minister Justin Trudeau speaks during a bilateral meeting with US President Barack Obama (not pictured) on the sidelines of the Asia-Pacific Economic Cooperation (APEC) Summit in Manila on November 19, 2015.
Canadian Prime Minister Justin Trudeau speaks during a bilateral meeting with US President Barack Obama (not pictured) on the sidelines of the Asia-Pacific Economic Cooperation (APEC) Summit in Manila on November 19, 2015. - Sputnik France
S'abonner
Les tenions ne s’apaisent pas après le sommet du G7 qui vient de s’achever au Canada. Après que le chef de la diplomatie allemande a accusé Trump de «détruire la confiance», le conseiller économique de ce dernier a déclaré que Justin Trudeau avait donné un coup de poignard dans le dos les États-Unis.

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau a porté un «coup dans le dos» des États-Unis lors de son intervention dédiée aux résultats du sommet du G7, au Canada, a déclaré le conseiller économique de la Maison-Blanche Larry Kudlow.

«Pendant la conférence de presse, il [Trudeau, ndlr] a accusé les États-Unis d’avoir un comportement offensif, il a déclaré que le Canada devrait se défendre. Il nous a littéralement porté un coup dans le dos et a rendu un mauvais service au G7 dans son ensemble», a-t-il déclaré à l’antenne de CNN.

Et d’ajouter que les autorités canadiennes imposaient d’«énormes taxes».

Ces propos interviennent le lendemain de ceux formulés par Justin Trudeau qui a annoncé que le G7 avait réussi à signer un «communiqué commun», malgré des divergences sur le commerce. Cette déclaration du Premier ministre avait été faite après le départ du Président américain pour Singapour en raison de son sommet avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un.

Donald Trump - Sputnik France
Trump explique sa décision sur le communiqué final du G7
Dans les heures qui ont suivi, Donald Trump a déclaré sur son compte Twitter qu’il n’approuvait pas le communiqué final et a accusé Trudeau de «fausses déclarations». Il a en outre indiqué que le chef du gouvernement canadien était «docile et modéré» pendant leurs réunions au G7, mais après son départ a déclaré que «les droits de douane américains sont presque insultants».

Commentant cette déclaration de Donald Trump, le ministre allemand des Affaires étrangères Heiko Maas a pointé qu’avec ses tweets se dernier pouvait «détruire la confiance».

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала