Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Coupe du Monde: ce conseil donné aux supporteurs par le contre-espionnage US…

© Sputnik . Maxime Bogodvid / Aller dans la banque de photosLa Coupe du Monde 2018 en Russie
La Coupe du Monde 2018 en Russie - Sputnik France
S'abonner
L’écho des hackers imaginaires russes résonne toujours entre les murs des agences du renseignement américain. Une agence de contre-espionnage US a conseillé aux Américains voyageant en Russie pour la Coupe du Monde 2018 de ne pas prendre de gadgets électroniques par crainte de piratage.

Bien que Donald Trump décrie depuis longtemps «la chasse aux sorcières totale», évoquant l'échec de l'enquête sur l'ingérence russe, le renseignement américain fait encore passer le mot. William Evanina, un agent du FBI et directeur de l'Office of the National Counterintelligence Executive (ONCIX), a averti les voyageurs de la Coupe du Monde que «même s'ils se jugeaient insignifiants, les pirates pouvaient encore les cibler», écrit Reuters.

«Si vous prévoyez d'emporter avec vous des téléphones portables, des ordinateurs portables ou d'autres appareils électroniques, vous ne pouvez avoir aucun doute que le gouvernement russe ou les cybercriminels peuvent tenter d'accéder aux données contenues sur ces appareils», a déclaré M. Evanina.

Les plus vulnérables, selon lui, sont les «représentants de sociétés ou de fonctionnaires du gouvernement».

A Russian fan is seen here ahead of the 2017 FIFA Confederations Cup match between Mexico and Russia - Sputnik France
Comment plaire aux femmes russes? Mode d’emploi à la veille du Mondial, version argentine
Les spéculations et l'enquête sur la présumée ingérence russe dans la présidentielle aux États-Unis en 2016 ont détruit les vies de nombreux Américains, a auparavant dénoncé Donald Trump.

L'enquête sur la présumée ingérence de Moscou dans l'élection présidentielle américaine de 2016 et les prétendus liens entre la campagne de Trump et la Russie est menée par le procureur spécial Robert Mueller et le Congrès américain. Auparavant, M. Mueller était arrivé à la conclusion qu'il n'y avait pas eu de collusion entre l'équipe électorale de Trump et le gouvernement russe.

La Russie a à plusieurs reprises démenti toute ingérence dans les affaires intérieures d'autres pays ainsi que toutes tentatives d'exercer une influence sur les processus électoraux. Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a qualifié ces allégations d'«absolument infondées».

© Sputnik
  - Sputnik France
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала