Plus de 2.000 fourmis de feu découvertes dans un conteneur au Japon

CC0 / darstu / fourmis
fourmis - Sputnik France
Un conteneur en provenance de Chine arrivé dans un port japonais a réservé à ses destinataires une surprise bien désagréable, puisqu'il contenait, entre autre, plus de 2.000 fourmis de feu, réputées comme étant les insectes parmi les plus dangereux de notre planète.

Plus de 2.000 fourmis de feu, réputées comme une des espèces les plus dangereuses au monde, ont été découvertes dans un conteneur arrivé dans le port de la ville japonaise d'Osaka en provenance de Chine, annonce l'agence Kyodo.

Un insecte dans une pièce d'ambre (photo d'illustration) - Sputnik France
Une fourmi «vampire» découverte dans de l’ambre

Selon l'agence qui se réfère aux autorités locales, le conteneur est arrivé dans le port le 12 juin. Deux jours plus tard, il a été livré à une compagnie résidant dans la ville de Kishiwada, dans la préfecture d'Osaka. Le jour suivant, les employés de la compagnie ont découvert au moins une centaine de fourmis de feu.

Le conteneur a été rendu au port et des employés du ministère de l'Environnement ont été envoyés sur place. Ils ont découvert plus de 2.000 fourmis de feu dans le conteneur. Ce dernier a été immédiatement arrosé de produits insecticides, selon l'agence.

Deux employés du ministère ont été mordus par les fourmis de feu, mais leurs jours ne sont pas menacés, précise l'agence.

La fourmi de feu est une calamité qui dévore tout sur son passage et c'est une véritable guerre qui s'est engagée contre elle afin de l'éliminer. Elles se nourrissent de graines, fruits, feuilles, racines, écorces, nectar, sève, champignons mais elles peuvent également tuer de petits animaux tels que lézards et oiseaux afin de défendre leur fourmilière.

Cette fourmi est très invasive et particulièrement agressive. Elle pique avec son dard, comme les abeilles ou les guêpes. L'injection du venin est très douloureuse et brûle comme le feu, d'où leur nom de fourmi de feu. Bien que leur piqûre ne soit pas mortelle, elle provoque des démangeaisons et des cloques purulentes. Les fourmis se forment en essaim et piquent immédiatement au moindre mouvement pour défendre leur fourmilière.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала