Un ex-ministre israélien arrêté pour suspicion d’espionnage en faveur de l’Iran

© Sputnik . Vladimir AstapkovichThe flag on the premises of the Embassy of Israel in Moscow which has suspended its operations as the diplomats go on strike.
The flag on the premises of the Embassy of Israel in Moscow which has suspended its operations as the diplomats go on strike. - Sputnik France
L’ancien membre du cabinet des ministres israélien, Gonen Segev, a été arrêté pour suspicion d’espionnage en faveur de l'Iran, a annoncé le Service de sécurité intérieure israélien.

Gonen Segev, qui a occupé le poste de ministre israélien de l'Énergie au milieu des années 1990, a été arrêté. Il est suspecté d'espionnage pour le compte de l'Iran, a annoncé le Service de sécurité intérieure israélien (Shabak).

Poutine et Netanyahu - Sputnik France
Netanyahu avertit Poutine des mesures israéliennes contre l’Iran en Syrie
D'après leur communiqué, Segev, qui résidait ces derniers temps au Nigeria, a coopéré depuis 2012 avec le renseignement iranien, lui fournissant des informations sur l'État hébreu qu'il obtenait grâce à ses anciens canaux et liens.

«Autorisé à publier qu'en mai 2018 Segev a été arrêté par le Service de sécurité et la police pour suspicion d'avoir prêté son concours à l'ennemi et ce en temps de guerre et d'espionnage orienté contre l'État israélien», est-il indiqué.

Et de préciser que Segev avait été livré à Israël par la Guinée équatoriale.

Député de la Knesset de 1992 à 1996, il a parallèlement occupé le poste de ministre de l'Énergie et des Infrastructures nationales.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала