«Accès interdit»: une piscine israélite isole les Juifs des Bédouins

Une piscine publique dans le sud d'Israël a des heures spéciales pour les Juifs et les Bédouins, une pratique non-déclarée, mais néanmoins familière aux visiteurs. D’après des employés, il existe un accord tacite à ce sujet puisque les habitants locaux menacent d’interrompre leurs visites dans le cas où les Bédouins seraient autorisés.

Une piscine de la communauté de Mabu'im (sud d'Israël), dirigée par le conseil régional de Merhavim, est soupçonnée de pratiques discriminatoires à l'égard des Bédouins, relate le journal The Haaretz.

Recep Tayyip Erdogan - Sputnik France
Erdogan compare les actions israéliennes à Gaza aux persécutions nazies contre les Juifs
Ainsi, l'un des employés a confié au quotidien que la piscine avait des activités réservées pour la communauté bédouine qui ne commençaient qu'après 18h du lundi au vendredi, tandis que le reste du temps la piscine est ouverte uniquement aux membres, bien que ce fait ne soit pas spécifié dans ses règlements.

«Il y a un accord tacite là-dessous», a précisé un habitant de Mabu'im. «Les Bédouins n'entreront pas dans la piscine quand il y a des Juifs parce que ceux-ci menacent d'arrêter de venir dans le cas contraire».

Par exemple, une famille bédouine qui a tenté de se rendre à la piscine samedi dernier s'est vue refuser l'entrée conformément à cet «accord tacite».

«Ils m'ont dit que je ne pouvais pas entrer, que je ne pouvais entrer qu'après 18h parce que je suis Bédouin», a souligné Adel Hamamdeh, l'un des membres de la famille en question.

Loi polonaise sur l’Holocauste - Sputnik France
La Pologne est prête à prouver l'implication de juifs dans l'Holocauste
Cependant, certains habitants locaux estiment n'avoir jamais entendu parler de cette pratique et soulignent qu'ils se rendent souvent à la piscine le samedi, en faisant un paiement unique.

Un employé bédouin de la piscine a déclaré à The Haaretz que la séparation avait en fait lieu et qu'elle était nécessaire en raison des «différences de mentalité» entre les visiteurs bédouins et juifs.

Le conseil régional de Merhavim a confirmé que la piscine avait des heures réservées exclusivement aux Bédouins et s'est engagé à se pencher sur ce cas, en convoquant notamment son propriétaire pour obtenir des éclaircissements.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала