Moscou annonce qu'il n’admettra pas le retour des djihadistes russes d’Idlib

© Sputnik . Ilya Pitalev / Aller dans la banque de photosProvince d'Idlib
Province d'Idlib - Sputnik France
Bien que la situation à Idlib se normalise progressivement et que de nombreux radicaux soient prêts à déposer les armes, la Russie ne permettra pas aux djihadistes de nationalité russe de rentrer chez eux. La lutte contre ces derniers se poursuivra, a déclaré le représentant spécial russe pour la Syrie Alexandre Lavrentiev.

Si la Turquie a promis de stabiliser la situation à Idlib et d’empêcher les radicaux de lancer des offensives contre les forces gouvernementales, cela ne signifie pas que la Russie ne participera plus au règlement de la situation dans cette zone, d’autant plus qu’il y a des groupes de combattants ayant la nationalité russe contre lesquels la Russie continuera de lutter pour empêcher leur retour, a indiqué Alexandre Lavrentiev.

le ministère russe de la Défense - Sputnik France
La Défense russe dément avoir opéré une frappe contre des civils dans la province d’Idlib

«La lutte contre les groupes terroristes se poursuivra. C'est à Idlib qu'un certain nombre de détachements sont maintenant concentrés, notamment ceux qui comprennent des citoyens russes. Bien sûr, la lutte contre ces derniers continuera, nous ne voulons pas qu'ils rentrent en Russie», a-t-il déclaré.

Selon lui, la Russie espère que la situation se stabilise par la voie pacifique d’autant plus que le nombre de civils dans la zone a déjà dépassé 2,5 millions.

«Un certain nombre de groupes […] sont prêts pour la réconciliation avec les forces gouvernementales, parce que la population locale est fatiguée de ce chaos et force des combattants soit à en sortir, soit à faire des compromis avec Damas», a-t-il ajouté.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала