Pompeo raconte une blague sur le meurtre de Kim Jong-un à… Kim Jong-un

© AP Photo / White HouseIn this image released by the White House, then-CIA director Mike Pompeo shakes hands with North Korean leader Kim Jong Un in Pyongyang, North Korea, during a 2018 East weekend trip.
In this image released by the White House, then-CIA director Mike Pompeo shakes hands with North Korean leader Kim Jong Un in Pyongyang, North Korea, during a 2018 East weekend trip. - Sputnik France
Le secrétaire d'État américain et ancien chef de la CIA, Mike Pompeo, lors d'une rencontre avec le leader nord-coréen Kim Jong-un, a plaisanté à propos de son assassinat, annonce le magazine Vanity Fair en se référant à l'ancien assistant de l’homme politique américain.

Le magazine Vanity Fair a révélé des détails curieux d'une réunion entre Mike Pompeo et Kim Jong-un à Pyongyang le 9 mai. En particulier, le secrétaire d'État américain a ouvertement plaisanté sur l'élimination du dirigeant nord-coréen, qui, à son tour, a apprécié la blague et ri, selon une source au sein de la CIA, dirigée par M. Pompeo avant son nomination au poste de secrétaire d'État.

«Mais Pompeo n'a pas cédé. Le directeur de la CIA a plaisanté en disant qu'il essayait toujours de le tuer, a dit cet ancien membre du personnel, et les deux hommes ont ri», écrit le magazine.

La réunion entre le secrétaire d'État et Kim Jong-un a eu lieu dans le cadre des préparatifs du sommet entre les dirigeants américain et nord-coréen, qui s'est tenu le 12 juin à Singapour.

Donald Trump et Kim Jong-un - Sputnik France
Combien de jours va durer la rencontre Trump-Kim? Pompeo donne des détails
Le 12 juin, le premier tête-à-tête entre les dirigeants américain et nord-coréen a eu lieu à Singapour. Un document commun dans lequel ils se sont engagés à travailler à une dénucléarisation complète de la péninsule coréenne a été signé à l'issue de cette rencontre. De plus, les parties ont convenu d'avoir plus de contacts.

Le secrétaire d'État américain Mike Pompeo pourrait se rendre en visite en Corée du Nord dans les prochains jours ou la semaine prochaine, ont annoncé les médias sud-coréens en se référant à une déclaration d'un parlementaire du Parti pour la paix et la démocratie.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала