Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Moscou: l’arme utilisée à Latamné était un obus explosif et non une bombe chimique

© Sputnik . Ilya Pitalev / Aller dans la banque de photosArmes chimiques
Armes chimiques - Sputnik France
S'abonner
L’arme utilisée à Latamné, en Syrie, était un obus explosif et non une bombe chimique, a indiqiué vendredi le ministère russe de la Défense.

L'analyse des photos de la munition récupérée à Latamné, en Syrie, a montré qu'il s'agissait de fragments d'un obus explosif ordinaire et non d'une bombe chimique, a déclaré vendredi la Défense russe.

Des armes chimiques (image d'illustration) - Sputnik France
Moscou: les éléments des armes chimiques en Syrie ont été fabriqués en Europe de l’Ouest
Du sarin a été ajouté intentionnellement dans les échantillons par des provocateurs afin d'accuser les forces gouvernementales syriennes, a affirmé le ministère.

«Le cratère qui s'est formé suite à l'explosion n'a pas l'air d'un cratère formé par un obus chimique d'avion mais ressemble trop à un cratère de cette "bombe chimique d'avion" que les Casques blancs ont imité à Khan Cheikhoun», a indiqué Igor Kirillov, commandant des forces de protection chimique, lors d'un point presse conjoint des ministères russes des Affaires étrangères et de la Défense consacré à l'enquête sur l'utilisation d'armes chimiques en Syrie.

La ville syrienne de Latamné a été attaquée le 24 mars 2017. Aucun mort n'avait été à déplorer, mais une trentaine de personnes avaient été blessées. Selon un rapport de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC), du sarin, un agent chimique interdit par les conventions internationales, avait été utilisé ce jour-là.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала