Une journaliste indignée par la tentative d'un fan de l'embrasser en direct du Mondial

© Sputnik . Alexander Vilf / Aller dans la banque de photosFans at Luzhniki stadium before a match of the FIFA World Cup between Portuguese and Morocco national teams
Fans at Luzhniki stadium before a match of the FIFA World Cup between Portuguese and Morocco national teams - Sputnik France
En plein reportage avant un match de la Coupe du Monde à Ekaterinbourg, une journaliste brésilienne a dû esquiver un supporter qui a essayé de l'embrasser sur la joue. Outrée par cette plaisanterie, elle a décidé de lui donner une leçon de bonnes manières.

Couvrant l'avant-match opposant les équipes du Japon et du Sénégal à Ekaterinbourg, Julia Guimarães, une journaliste brésilienne, a été indignée par une plaisanterie d'un supporter qui a tenté de l'embrasser sur la joue.

Soccer Football - World Cup - Group A - Russia vs Saudi Arabia - Luzhniki Stadium, Moscow, Russia - June 14, 2018 A Russia fan before the match - Sputnik France
Embrassée en direct, cette journaliste ne perd tout de même pas son sang-froid (vidéo)

Sur les images prises devant le stade, on peut voir le moment où la femme esquive rapidement le jeune homme qui, selon elle, était russe. Après quoi elle se met à le tancer pour cette blague déplacer.

«Ne refaites jamais ça. Ne refaites jamais ça, d'accord?», lance-t-elle au fan qui s'est empressé de s'excuser. «Je suis désolé, désolé, ok, ok» a répondu le jeune homme qui évidemment ne s'attendait à une telle réaction.

​Pourtant, ses excuses n'ont pas été suffisantes et Mme Guimarães a poursuivi: «Je ne vous permets pas de faire ça, jamais. Ok? Ce n'est pas poli. Ce n'est pas correct. Ne refaites jamais ça. Ne refaites jamais ça à une femme, d'accord? Faites preuve de respect!».

Camera - Sputnik France
Cette grand-mère russe fait craquer un journaliste brésilien. Le Net explose de rire

Dans une interview donnée à la chaîne Globo Esporte, la journaliste a déclaré que c'était déjà la deuxième fois qu'un fan essayait de l'embrasser en Russie. Elle a également souligné qu'elle ne comprenait pas les raisons qui poussaient les gens à se comporter de cette façon.

«C'est affreux. Je me sens impuissante, vulnérable. Cette fois, j'ai donné une réponse, mais c'est triste, les gens ne comprennent pas. […] Je voulais comprendre pourquoi il pense avoir le droit de faire ça», a-t-elle déploré.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала