Okinawa: une manifestation navale contre la construction d'un nouvel aérodrome US

© Screenshot: KyodoNewsПротесты против строительства военной базы в Хэноко на Окинаве
Протесты против строительства военной базы в Хэноко на Окинаве - Sputnik France
La volonté du gouvernement japonais de construire une nouvelle base américaine dans le nord de l'île d'Okinawa se heurte à la volonté de la population locale qui a organisé lundi une manifestation navale.

Les habitants de l'île japonaise d'Okinawa ont organisé lundi une manifestation navale pour protester contre le projet de construire un nouvel aérodrome destiné à la base militaire américaine, annoncent les médias japonais.

​Selon l'agence Kyodo et la chaîne de télévision TBS, les manifestants sont arrivés à bord de 70 canoés et canots gonflables près de l'endroit om est prévue la construction du futur aérodrome, à proximité du village de Henoko.

Les manifestants portaient des banderoles «Non à la nouvelle base à Henoko!» et «Faites évacuer toutes les bases (d'Okinawa)!»

La moitié des participants à la manifestation a essayé de pénétrer dans la zone du futur chantier. Les manifestants ont été interpellés par les garde-côtes japonais.

Malgré les protestations des autorités locales et de la population de l'île, le gouvernement japonais veut transférer la base américaine de Futenma située au beau milieu de la ville de Ginowan à Henoko, dans le nord d'Okinawa où est déjà hébergée la base américaine de Camp Schwab.

Les habitants d'Okinawa, quant à eux, ne veulent pas de la base de Futenma et exigent son évacuation en dehors de la préfecture.

En août 2017, les autorités locales ont adressé au gouvernement japonais et au commandement des Forces armées américaines au Japon une lettre exigeant d'interdire les vols des avions hybrides Osprey déployés dans la base de Futenma, craignant pour la sécurité de la population locale.

En décembre 2016, un Osprey s'est écrasé près d'Okinawa lors d'exercices de ravitaillement en vol. Un autre crash s'est produit non loin de la côte australienne le 5 août 2017.

Toutefois, cette demande a été dédaignée par les militaires américains qui assuraient que les Osprey volaient partout dans le monde et que ce n'était pas dangereux.

Bien que l'île d'Okinawa ne représente que 0,6% du territoire japonais, elle abrite 74% des installations militaires américaines et plus de la moitié de toutes les forces américaines déployées au Japon. Selon l'administration de la préfecture, 25.800 militaires américains et 19.000 membres de leurs familles et civils américains se trouvent à Okinawa.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала