Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Des députés italiens appellent à assouplir les sanctions antirusses de l’UE

© AFP 2021 Andreas SolaroЗаседание Палаты депутатов итальянского парламента в Риме
Заседание Палаты депутатов итальянского парламента в Риме - Sputnik France
S'abonner
Les députés italiens des partis Mouvement 5 étoiles et Ligue ont présenté ce mercredi 27 à la Chambre des députés une résolution concernant la nécessité d’assouplir les sanctions européennes contre la Russie, ainsi que de ne pas prolonger celles-ci automatiquement.

La majorité de la Chambre des députés du parlement italien a appelé le gouvernement du pays à travailler dans le cadre de l'UE dans la direction d'un assouplissement des sanctions contre la Russie

Nuovo premier italiano Giuseppe Conte - Sputnik France
Giuseppe Conte: le nouveau gouvernement italien s'opposera aux sanctions antirusses

Dans une résolution présentée par les partis Mouvement 5 étoiles et Ligue, ils parlent de la nécessité d'agir au niveau de la gouvernance de l'UE «afin de répandre un espace de dialogue et de coopération avec la Fédération de Russie, par exemple, en ayant un examen en perspective des sanctions [antirusses, ndlr]».

Selon les députés italiens, il serait possible d'«exclure les petites et moyennes entreprises des sanctions, ainsi que le secteur agroalimentaire» et d'utiliser «la coopération dans la lutte contre des menaces communes, comme le terrorisme et la propagande extrémiste», informent les médias italiens. 

L'intervention d'Emmanuel Macron à la session plénière du SPIEF-2018 - Sputnik France
Sanctions antirusses: «Nous provoquons ça et on tue notre économie»

La résolution a été présentée après un discours du Premier ministre Giuseppe Conte devant la Chambre des députés. À la veille de sa visite à Bruxelles à un sommet des dirigeants de l'UE, Giuseppe Conte a déclaré que la prolongation des sanctions européennes contre la Russie ne devait pas se faire automatiquement.

L'UE, les États-Unis et plusieurs autres pays ont imposé des mesures restrictives contre la Russie en 2014, les liant au rattachement de la Crimée à la Russie, puis au conflit dans le sud-est de l'Ukraine. En réponse, Moscou a imposé une interdiction sur les importations alimentaires de la plupart des pays qui ont soutenu les sanctions contre la Russie. En décembre 2017, le Conseil de l'Union européenne a prolongé les sanctions antirusses jusqu'au 31 juillet 2018. Depuis un certain temps, l'Italie tente d'obtenir au sein de l'Union européenne, sinon une levée totale des sanctions envers la Russie, au moins un allègement.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала