Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Amourettes lors du Mondial: les fans les plus dragueurs déterminés (vidéo)

© Sputnik . Evgeni Biyatov / Aller dans la banque de photosFans of the Brazilian national team before the start of the 2018 World Cup football match between the national teams of Brazil and Costa Rica
Fans of the Brazilian national team before the start of the 2018 World Cup football match between the national teams of Brazil and Costa Rica - Sputnik France
S'abonner
Le moteur de recherche de voyages Momondo a analysé les attitudes des supporters de la Coupe du Monde et a déterminé qui sont les fans les plus enclins à nouer une nouvelle relation puis a établi un classement.

Футбол. ЧМ-2018. Матч Франция - Австралия - Sputnik France
Ce «secret» alimentaire russe grâce auquel les Bleus ont de la réussite
Face à l'afflux de supporters de tous les coins du monde en Russie pour assister au Mondial, les spécialistes du moteur de recherche de voyages Momondo se sont interrogés sur qui sont les plus ouverts à des «romances de vacances» à l'étranger, est-il indiqué dans le communiqué de presse du site dont ont eu accès des médias russes.

D'après le classement, les Polonais arrivent en tête de liste: 37% des hommes ont avoué avoir fait connaissance et noué des relations avec des femmes pendant leurs vacances. Derrière eux figurent les Brésiliens (36%) et les Argentins (34%).

ВиО Л.Герасимчук - Sputnik France
Pas que du foot: les fans français se rendent au théâtre et y sont agréablement surpris
Les Japonais et les Sud-Coréens se sont avérés être les plus timides et les moins dragueurs, 14% et 10% respectivement.

En cela, les spécialistes de Momondo ont constaté que seulement 37% des relations nouées en vacances se poursuivent lorsque ces dernières finissent. Les plus fidèles en la matière sont les Australiens: 59% des sondés ont affirmé ne pas avoir rompu leur histoire de vacances. Ces leaders en fidélité sont suivis par les Américains (53%) et les Britanniques (50%).

Quant aux Russes, 17% d'entre eux ont maintenu le contact avec leurs nouvelles connaissances après être revenus de vacances. 36% des Russes ont décidé de mettre fin à leur relation, le motivant par une longue distance qui la compliquait et 47% l'ont fait pour d'autres raisons.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала