La coalition occidentale en Syrie et en Irak reconnaît avoir tué 939 civils depuis 2014

La coalition internationale dirigée par les Etats-Unis en Irak et en Syrie a reconnu dans un communiqué que ses frappes aériennes avaient tué au moins 939 civils depuis 2014.

Depuis 2014 les bombardements de la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis en Irak et en Syrie ont tué 939 civils, annonce un communiqué de la coalition.

«Sur la période allant du mois d’août 2014 à mai 2018, la coalition a effectué au total 29.596 frappes. Pendant ce temps, sur la base des informations disponibles, selon l'évaluation de la Force opérationnelle unifiée conjointe (CJTF-OIR), au moins 939 civils ont été tués par inadvertance dans les frappes de la coalition  depuis le début de l’opération Inherent Resolve», lit-on dans le communiqué.

Deir ez-Zor view (File) - Sputnik France
Huit personnes auraient été tuées dans des frappes de la coalition US près de Deir ez-Zor
À la fin de mai 2018, ce chiffre était de 892 personnes.

Le gouvernement syrien s'est adressé à de très nombreuses reprises au Conseil de sécurité des Nations unies pour lui demander de condamner les opérations de la coalition qui font des victimes civiles et qui portent un préjudice matériel aux infrastructures.    

 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала