Un projet d'attentat en France déjoué par la police belge: un couple d'Iraniens arrêté

© AFP 2022 LAURIE DIEFFEMBACQ / BELGA A police car is parked in front of the Belgian Federal Parliament building in Brussels on September 23, 2015 after it was evacuated earlier in the morning due to a bomb alert.
A police car is parked in front of the Belgian Federal Parliament building in Brussels on September 23, 2015 after it was evacuated earlier in the morning due to a bomb alert. - Sputnik France
La police belge a déclaré avoir déjoué une attaque terroriste en France et avoir arrêté un couple d'Iraniens, selon des médias belges. Un complice présumé du couple inculpé a été arrêté en France, selon le parquet fédéral belge.

Le parquet fédéral belge a annoncé avoir arrêté, à Woluwe-Saint-Pierre, deux Belges d'origine iranienne qui auraient préparé un attentat à la bombe le 30 juin contre l'opposition iranienne réunie près de Paris, selon des médias belges.

Police allemande - Sputnik France
La police allemande annonce avoir déjoué un attentat à l’arme biologique
Des démineurs belges ont retrouvé dans la voiture du couple inculpé du matériel pour fabriquer une bombe, dont 500 grammes d'explosif TATP et un détonateur, selon la RTBF.

Un contact du couple, diplomate iranien en poste à Vienne, a été interpellé en Allemagne, ainsi qu'un complice présumé en France, toujours selon la même source.

À ce stade de l'enquête, il n'y a aucune menace directe contre la Belgique, d'après le parquet général belge.

Le parquet fédéral devrait donner plus de détails dans la journée.

Le ministère iranien des Affaires étrangères a réagi à l'arrestation d'un homme qui serait d'origine iranienne et qui occuperait des fonctions diplomatiques à Vienne:

«Comme c'est pratique: juste au moment où nous entamons une visite présidentielle en Europe, une prétendue opération iranienne [est démasquée, ndlr] et ses "comploteurs" sont arrêtés. L'Iran condamne, sans équivoque, toute violence et terreur partout et est prêt à travailler avec toutes les parties concernées afin d'élucider ce stratagème sinistre et mensonger», indique le message du compte officiel Twitter du ministre iranien des Affaires étrangères.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала