L’administration Trump envisagerait de faire fi des normes de l’OMC

© Sputnik . Ruben SprichWorld Trade Organization (WTO) logo at the entrance of the WTO headquarters in Geneva
World Trade Organization (WTO) logo at the entrance of the WTO headquarters in Geneva - Sputnik France
Alors que la Maison-Blanche rejette les rumeurs sur un éventuel retrait des États-Unis de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), un document permettant au pays de passer outre les normes de cette dernière attend le feu vert du Congrès, affirme la presse américaine.

Quelle relation entre l'OMC et les États-Unis? Après les rumeurs sur un éventuel retrait des États-Unis de l'organisation, le site d'information politique Axios affirme avoir consulté un projet de loi censé permettre à Washington de négliger les normes de base de l'OMC. Si le document est approuvé, il conférera au Président américain le droit de fixer sans l'aval du Congrès les droits de douane sur les produits d'importation, indique le média.

World Trade Organization (WTO) - Sputnik France
Moscou porte plainte à l'OMC contre Washington
La source interrogée par Axios estime que l'adoption d'un tel acte serait équivalente à un retrait des États-Unis de l'organisation.

Plus tôt, le même média, citant «des personnes impliquées dans les discussions avec le Président américain», avait affirmé que Donald Trump avait souvent déclaré à ses conseillers qu'il voulait que les États-Unis quittent l'OMC.

Donald Trump a de son côté démenti vendredi avoir l'intention de faire sortir les États-Unis de l'organisation qu'il a par le passé qualifiée d'«injuste».

World Trade Organization (WTO) - Sputnik France
La loi du plus fort? Les USA voudraient briser l'OMC
Depuis longtemps, Donald Trump dénonce régulièrement et publiquement le fonctionnement de cette organisation.

«La Chine, qui est une grande puissance économique, est considérée comme un pays en développement au sein de l'Organisation mondiale du commerce. Ils bénéficient donc d'énormes avantages, particulièrement par rapport aux États-Unis», avait-il ainsi tweeté le 6 avril.

«L'OMC est injuste envers les États-Unis», avait alors ajouté le Président américain, coutumier des critiques envers les organisations internationales, de l'Onu à l'Otan.

Donald Trump martèle qu'il préfère les discussions bilatérales aux discussions multilatérales.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала