Poutine aurait-il le numéro de portable personnel de Trump?

© REUTERS / Carlos BarriaU.S. President Donald Trump congratulates Prime Minister Leo Varadkar of Ireland, during a phone call at the Oval Office of the White House in Washington, U.S., June 27, 2017
U.S. President Donald Trump congratulates Prime Minister Leo Varadkar of Ireland, during a phone call at the Oval Office of the White House in Washington, U.S., June 27, 2017 - Sputnik France
Donald Trump aurait eu des conversations téléphoniques privées avec des dirigeants étrangers en leur communiquant son numéro de portable personnel, dérogeant par la même occasion à la procédure officielle de la Maison-Blanche, indique The Washington Post.

Washington - Sputnik France
The Washington Post: des conseillers de Trump ont peur qu’il cède face à Poutine
Peu après son investiture, Donald Trump aurait donné le numéro de son téléphone portable personnel à des dirigeants mondiaux et se serait entretenu avec eux en contournant les canaux de communication officiels, rapporte le quotidien The Washington Post, se référant à ses sources à la Maison-Blanche.

Comme le veut la procédure, les conversations téléphoniques des Présidents américains avec leurs homologues étrangers sont planifiées à l'avance. Leur scenario est très élaboré: des consultations avec des hauts fonctionnaires, tels que le conseiller à la sécurité nationale, sont également prévues. Les conseillers du chef d'État américain et le personnel de la Maison-Blanche assistent à la conversation à l'issue de laquelle un communiqué officiel est publié.

Kim Jong-un beim Gipfeltreffen mit Donald Trump - Sputnik France
Les entretiens avec les USA pourraient diminuer le désir de Pyongyang de se dénucléariser
Mais selon The Washington Post, M. Trump peut être régulièrement amené à violer cette procédure et à téléphoner directement à ses interlocuteurs étrangers. Un rapport de la conversation, à usage interne et pour les médias, est ensuite dicté de mémoire par le Président lui-même.

En avril 2017 par exemple, le personnel de l'administration Trump n'avait pas été mis au courant de son entretien avec le Premier ministre canadien Justin Trudeau, apprenant l'existence du coup de fil suite à la publication de son résumé par la présidence canadienne.

«Nous n'avions aucune idée de ce qui s'est passé», a raconté un haut fonctionnaire américain cité par The Washington Post.

Vladimir Poutine et Donald Trump - Sputnik France
L’Otan s'inquiéterait des futurs accords «non-coordonnés» Trump-Poutine
Lors de cette conversation, M. Trudeau se serait opposé aux déclarations de M. Trump sur le déséquilibre commercial entre les États-Unis et le Canada. Mais les arguments des deux parties n'ont pu être reproduits que d'après les souvenirs du locataire de la Maison-Blanche.

Après cet incident, des fonctionnaires américains ont fait part avec insistance au Président américain de sa nécessité de suivre le protocole régit par la loi fédérale et de n'échanger avec ses homologues étrangers qu'à l'aide de téléphones dotée d'équipements d'enregistrement appropriés, dans la salle de crise de la Maison-Blanche.

The Washington Post souligne également que le manque de préparation ajoute bien des surprises aux discussions avec les contacts étrangers de M. Trump. En effet ce dernier se donne rarement la peine de consulter le bulletin d'information du soir listant les potentielles questions des conversations téléphoniques à venir.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала