Mossoul: un an après la libération

Il y a un an la coalition antiterroriste a libéré Mossoul, la deuxième plus grande ville irakienne qui a été pendant trois ans sous le joug des combattants de Daech.

Retrouvez des photos de l’ancien fief des terroristes il y a un an et à présent dans ce diaporama réalisé par Sputnik.

© AFP 2022 Fadel SennaSelon les experts, la bataille de Mossoul entrera dans l’histoire à cause des combats de rue les plus acharnés depuis la Seconde Guerre mondiale.
Sur la photo: une rue détruite dans la vieille ville de Mossoul, en Irak, juillet 2017.
Mossoul: un an après la libération - Sputnik France
1/16
Selon les experts, la bataille de Mossoul entrera dans l’histoire à cause des combats de rue les plus acharnés depuis la Seconde Guerre mondiale.
Sur la photo: une rue détruite dans la vieille ville de Mossoul, en Irak, juillet 2017.
© AFP 2022 Zaid Al-ObeidiLa police dans une rue de Mossoul, en Irak, juillet 2018.
Mossoul: un an après la libération - Sputnik France
2/16
La police dans une rue de Mossoul, en Irak, juillet 2018.
© AFP 2022 Bulent KilicLes combats les plus féroces dans la libération de Mossoul des terroristes de Daech se sont déroulés dans la partie ouest de la ville.
Mossoul: un an après la libération - Sputnik France
3/16
Les combats les plus féroces dans la libération de Mossoul des terroristes de Daech se sont déroulés dans la partie ouest de la ville.
© AFP 2022 Zaid Al-ObeidiDes enfants près d’une automobile décorée pour le premier mariage célébré à Mossoul après la libération de la ville, juillet 2018.
Mossoul: un an après la libération - Sputnik France
4/16
Des enfants près d’une automobile décorée pour le premier mariage célébré à Mossoul après la libération de la ville, juillet 2018.
© AFP 2022 Ahmad Al-RubayeLe centre-ville historique de Mossoul est en ruines. Lors des combats contre les terroristes de Daech en juin 2017 la ville a été lourdement bombardée par les forces de la coalition antiterroriste internationale. Près de 400 bombes ont été larguées sur la ville.
Mossoul: un an après la libération - Sputnik France
5/16
Le centre-ville historique de Mossoul est en ruines. Lors des combats contre les terroristes de Daech en juin 2017 la ville a été lourdement bombardée par les forces de la coalition antiterroriste internationale. Près de 400 bombes ont été larguées sur la ville.
© AFP 2022 Bulent Kilic Nuage de fumée dans les alentours de Qayyarah lors de la bataille de Mossoul, octobre 2016.
Mossoul: un an après la libération - Sputnik France
6/16
Nuage de fumée dans les alentours de Qayyarah lors de la bataille de Mossoul, octobre 2016.
© AFP 2022 Zaid Al-Obeidi Deuxième plus grande ville d’Irak, Mossoul est située sur la rive ouest du Tigre. Vue de l’autre rive, la ville offre un spectacle désolant: des bâtiments en ruines, du métal fondu. Sur la photo: vue de Mossoul, juillet 2018.
Mossoul: un an après la libération - Sputnik France
7/16
Deuxième plus grande ville d’Irak, Mossoul est située sur la rive ouest du Tigre. Vue de l’autre rive, la ville offre un spectacle désolant: des bâtiments en ruines, du métal fondu. Sur la photo: vue de Mossoul, juillet 2018.
© AFP 2022 Ahmad Al-Rubaye Avant la prise de contrôle par les terroristes, Mossoul comptait près de 2 millions d’habitants. À cause des combats, environ la moitié d’entre eux ont dû quitter la ville.
Sur la photo: une femme avec un enfant en face de la grande mosquée al-Nouri, à Mossoul, détruite par les terroristes, juillet 2017.


Mossoul: un an après la libération - Sputnik France
8/16
Avant la prise de contrôle par les terroristes, Mossoul comptait près de 2 millions d’habitants. À cause des combats, environ la moitié d’entre eux ont dû quitter la ville.
Sur la photo: une femme avec un enfant en face de la grande mosquée al-Nouri, à Mossoul, détruite par les terroristes, juillet 2017.


© AFP 2022 Zaid Al-ObeidiAujourd’hui les habitants qui ont quitté Mossoul, rentrent chez eux.
Sur la photo: des ouvriers reconstruisant des bâtiments à Mossoul, juillet 2018.

Mossoul: un an après la libération - Sputnik France
9/16
Aujourd’hui les habitants qui ont quitté Mossoul, rentrent chez eux.
Sur la photo: des ouvriers reconstruisant des bâtiments à Mossoul, juillet 2018.

© AFP 2022 Zaid Al-ObeidiDes hommes buvant du thé dans une rue de Mossoul, juillet 2018.
Mossoul: un an après la libération - Sputnik France
10/16
Des hommes buvant du thé dans une rue de Mossoul, juillet 2018.
© AFP 2022 Fadel SennaLa bataille de Mossoul a duré pendant neuf mois: de novembre 2016 à juillet 2017.
Sur la photo: une femme avec un enfant au milieu des ruines de la vieille ville pendant la libération de Mossoul des terroristes de Daech, juillet 2017.
Mossoul: un an après la libération - Sputnik France
11/16
La bataille de Mossoul a duré pendant neuf mois: de novembre 2016 à juillet 2017.
Sur la photo: une femme avec un enfant au milieu des ruines de la vieille ville pendant la libération de Mossoul des terroristes de Daech, juillet 2017.
© AFP 2022 Zaid Al-ObeidiLa vie reprend progressivement son cours: les magasins qui n’ont pas été détruits rouvrent leurs portes, d’autres sont en chantier.
Sur la photo: un vendeur dans une boutique à Mossoul libérée des terroristes de Daech, juillet 2018.

Mossoul: un an après la libération - Sputnik France
12/16
La vie reprend progressivement son cours: les magasins qui n’ont pas été détruits rouvrent leurs portes, d’autres sont en chantier.
Sur la photo: un vendeur dans une boutique à Mossoul libérée des terroristes de Daech, juillet 2018.

© AFP 2022 Ahmad Al-RubayeOn ignore toujours le nombre exact de personnes tuées au cours des neuf mois de combats à Mossoul. Selon les premières estimations, 10.000 et 40.000 personnes pourraient avoir perdu la vie pendant cette période.
Mossoul: un an après la libération - Sputnik France
13/16
On ignore toujours le nombre exact de personnes tuées au cours des neuf mois de combats à Mossoul. Selon les premières estimations, 10.000 et 40.000 personnes pourraient avoir perdu la vie pendant cette période.
© AFP 2022 Zaid Al-ObeidiLa grande mosquée al-Nouri a pendant longtemps été une carte de visite de Mossoul. Son minaret a été construit il y a plus de 800 ans. En quittant la ville les terroristes de Daech ont détruit la mosquée.
Sur la photo: le minaret de la grande mosquée al-Nouri à Mossoul, juillet 2018.

Mossoul: un an après la libération - Sputnik France
14/16
La grande mosquée al-Nouri a pendant longtemps été une carte de visite de Mossoul. Son minaret a été construit il y a plus de 800 ans. En quittant la ville les terroristes de Daech ont détruit la mosquée.
Sur la photo: le minaret de la grande mosquée al-Nouri à Mossoul, juillet 2018.

© AFP 2022 Fadel SennaÉvacuation de la population civile de la vieille ville de Mossoul, juillet 2017.
Mossoul: un an après la libération - Sputnik France
15/16
Évacuation de la population civile de la vieille ville de Mossoul, juillet 2017.
© AFP 2022 Zaid Al-ObeidiLes ruelles étroites de la vieille ville où se terraient les terroristes de Daech, gardent les traces de combats acharnés. Reconstruire la ville détruite sera un processus long et couteux. Le gouvernement irakien estime que la reconstruction de Mossoul nécessitera au moins 2 milliards de dollars.
Sur la photo: des ouvriers dans une rue de Mossoul, juillet 2018.

Mossoul: un an après la libération - Sputnik France
16/16
Les ruelles étroites de la vieille ville où se terraient les terroristes de Daech, gardent les traces de combats acharnés. Reconstruire la ville détruite sera un processus long et couteux. Le gouvernement irakien estime que la reconstruction de Mossoul nécessitera au moins 2 milliards de dollars.
Sur la photo: des ouvriers dans une rue de Mossoul, juillet 2018.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала