Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Ce que pourraient cacher les «dunes fantômes» sur Mars

S'abonner
Des scientifiques américains ont étudié des photos prises par les sondes martiennes de la NASA et ont supposé que les fosses à la surface de la planète rouge étaient en réalité des «dunes fantômes». Selon eux, elles pourraient contenir des traces de vie de microbes.

Dans une récente étude, des chercheurs de l'université de Washington à Seattle ont annoncé que, d'après des photos de la NASA, ils avaient identifié près de 800 «dunes fantômes» sur la surface martienne, où une forme de vie ancienne de cette planète pourrait se cacher des radiations. 

Mars - Sputnik France
Des scientifiques auraient découvert des traces de vie sur Mars

La surface de la planète rouge est couverte de dunes de sable. Certaines d'entre elles ont été recouvertes de lave qui s'est solidifiée par la suite. Plus tard, le vent a balayé le haut des dunes de sable, laissant derrière des fosses vides qui ont maintenant formé des trous dans la surface de la planète. Du coup, ces puits vides ont été surnommés «dunes fantômes».

Les puits ont la forme de demi-lunes. En étudiant les fosses, les chercheurs ont présenté une hypothèse que les vents sur Mars étaient différents par rapport à aujourd'hui. Selon eux, cela prouve la courbure des dunes qui en principe résulte de la direction des vents dominants de l'époque.

Mars - Sputnik France
Des scientifiques auraient découvert une bactérie capable de survivre sur Mars

«D'après la direction de la courbure des dunes fantômes, nous avons pu apprendre que dans le passé lointain, quand ces dunes étaient encore en train de se former, les vents qui balayaient la surface de Mars avaient une direction différente. Cela nous prouve que le climat sur Mars n'est pas permanent et qu'il a changé en plusieurs milliards d'années», a expliqué l'auteur de cette étude, Mackenzie Day.

Les scientifiques supposent qu'à l'intérieur de ces fosses se trouve du sable ancien qui a été isolé de l'environnement de la planète rouge pendant très longtemps car les chercheurs avaient auparavant réussi à trouver des microorganismes dans les dunes de Mars, est-il indiqué dans l'étude. Mackenzie Day et ses collègues espèrent trouver des traces de vie martienne dans ces «dunes fantômes».

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала