Cette voiture volante canadienne ne serait pas plus chère qu’un crossover (vidéo)

La voiture volante BlackFly de l’entreprise canadienne Opener, capable de voler à plus de 60 km/h, ne serait pas plus chère qu’un crossover d’un prix moyen. Elle a déjà obtenu sa licence d’exploitation aux États-Unis.

L'entreprise canadienne Opener a testé le prototype de sa voiture volante BlackFly. L'engin est un multicopter mesurant quatre mètres de long et deux mètres de haut. Il est capable de transporter une personne, dont la taille et le poids de doivent pas dépasser deux mètres et 144 kilogrammes.

La BlackFly est dotée de huit moteurs électriques qui lui permettent d'atteindre une vitesse de 62 km/h et de parcourir 40 kilomètres sans être rechargée. Elle se conduit au moyen d'un joystick et du système électronique embarqué.

Le logo du groupe Airbus au siège de la société à Toulouse, dans le sud-ouest de la France - Sputnik France
Le premier taxi aérien sans pilote d’Airbus est testé (vidéo)
Selon les concepteurs de l'appareil, il sera utilisé comme un moyen de transport personnel et ne sera pas plus cher qu'un crossover grand public.

«Nous proposerons un prix compétitif pour démocratiser le domaine des moyens de transport personnel trois dimensions», a annoncé le concepteur de la voiture volante et directeur général d'Opener, Marcus Leng, cité par Forbes.

La BlackFly a déjà obtenu sa licence d'exploitation aux États-Unis. Ses ventes doivent être lancées l'année prochaine.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала