Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La Russie regrette la fermeture de l'agence Business France

© Sputnik . Vladimir Vyatkin / Aller dans la banque de photosMinistère russe des Affaires étrangères
Ministère russe des Affaires étrangères - Sputnik France
S'abonner
La fermeture de l'agence Business France en Russie contraste avec la détermination des entrepreneurs français à maintenir leur présence en Russie, a déclaré le ministère russe des Affaires étrangères.

La Russie regrette la fermeture de l'agence Business France auprès de l'ambassade de France à Moscou et prône le développement des relations économiques bilatérales, indique le communiqué du ministère russe des Affaires étrangères.    

«Le 16 juillet, nous avons reçu une note de l'ambassade de France à Moscou, dans laquelle la partie française nous informait de la fermeture du bureau de l'agence Business France en Russie», a annoncé le ministère. «La décision du côté français de déclarer la clôture de la mission est le droit souverain de la France. Nous ne pouvons que regretter que Paris n'ait pas pris en compte nos recommandations urgentes.»    

Ministère russe des Affaires étrangères - Sputnik France
La Russie regrette la fermeture de l'agence Business France
Les diplomates russes se sont dits prêts à plaider en faveur du développement des relations commerciales et économiques bilatérales, et à soutenir le travail en Russie des structures visant à leur activation dans l'avenir avec le respect obligatoire des lois russes.

«Cette mesure des partenaires français contraste avec la détermination générale du business français à non seulement maintenir sa présence en Russie, mais aussi à développer des domaines de coopération prometteurs», a souligné le ministère.    

Les autorités françaises ont pris la décision lundi de fermer le service de l'ambassade de France portant sur les activités de Business France en Russie en raison de «conditions dégradées». En cause: les conditions d'exercice de Business France en Russie «considérablement dégradées au cours des derniers mois, notamment avec les saisies illégales opérées sur son compte en banque, pourtant protégé par la Convention de Vienne, et l'expulsion de son directeur disposant d'un passeport diplomatique.»

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала