Le lieu du crash de la station soviétique Mars-6 aurait été retrouvé

CC0 / Pixabay / Mars
Mars - Sputnik France
Un groupe de Russes très enthousiastes aurait retrouvé l’endroit probable du crash de la station soviétique Mars-6 avec laquelle le contact a été perdu en 1973 et dont le but était d’obtenir les premières images de la surface de la Planète Rouge.

Пуск ракеты-носителя Союз-2.1А с транспортным грузовым кораблем Прогресс МС-09 к Международной космической станции со стартовой площадки космодрома Байконур. - Sputnik France
Le lancement du cargo spatial russe Progress MS-09 vers l'ISS comme si vous y étiez
Grace aux photos du satellite américain Mars Reconnaissance Orbiter (MRO), un groupe de citoyens russes a trouvé le lieu probable du crash du véhicule spatial soviétique Mars-6 qui s'est écrasé sur la planète du même nom, ont déclaré à Sputnik les hommes à l'initiative des recherches, le spécialiste de l'aéronautique Vitaly Egorov et l'auteur de la découverte, Anton Gromov.

En 2013, Egorov a retrouvé le module de descente de la station Mars-3 grâce à l'étude d'images de la Planète Rouge. «Des véhicules spatiaux faits par l'Homme que nous envoyons comme des messages à d'autres mondes. J'ai été inspiré par cette idée depuis l'enfance, et par la recherche de Mars-3. Il a été dit que Mars-6 n'avait pas encore été retrouvé. J'ai immédiatement voulu faire connaître son destin à l'humanité», a déclaré Anton Gromov.

Vitaly Egorov a déclaré à Sputnik qu'un groupe de passionnés a découvert des images satellites en haute résolution de la zone supposée de la chute de Mars-6.

«Gromov a découvert un cratère qui pourrait résulter de la chute de Mars-6. Pour obtenir des données plus précises, il a été décidé de recourir à des méthodes modernes de simulations numériques des processus physiques. A la demande du groupe de passionnés, la société d'ingénierie de Saint-Pétersbourg a effectué un crash-test virtuel du véhicule de descente «Mars-6» pour découvrir l'image qui en résulterait. Les données obtenues correspondent aux données visibles, de sorte que nous pouvons dire que ce cratère particulier pourrait vraisemblablement être celui formé après l'impact du véhicule de descente Mars-6», a déclaré Yegorov.

mars - Sputnik France
Ce que pourraient cacher les «dunes fantômes» sur Mars
Sur la base des résultats de la simulation, Mars-6 aurait dû laisser un cratère d'environ quatre mètres de diamètre en cas de chute sur un sol dur et d'un diamètre d'environ cinq mètres en cas de chute sur un sol plus meuble. Sa distance de rebond au moment de l'impact aurait pu varier de 46 à 99 mètres selon le type de surface. Le cratère trouvé par l'équipe de passionnés correspond à ces données. Il se trouve dans la partie basse de la mer d'Érythrée dans l'hémisphère sud de la Planète Rouge.

Mars-6 était une station interplanétaire soviétique lancée en 1973 depuis le cosmodrome de Baïkonour sur la fusée Proton-K. Le but du véhicule de descente était de mesurer les caractéristiques atmosphériques par altitude, la composition chimique de l'atmosphère, d'étudier les roches superficielles, d'obtenir les premières images de la surface de Mars et de déterminer les caractéristiques de la couche superficielle du sol. Au moment où les moteurs de freinage ont été mis en marche, la connexion a été interrompue. La cause exacte de l'accident est inconnue.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала