Affaire Benalla: la fin des gardes à vue

© AFP 2022 Thomas SAMSON Alexandre Benalla
Alexandre Benalla - Sputnik France
La garde à vue d’Alexandre Benalla, accusé de violences lors de la manifestation du 1er mai, ainsi que d'usurpation de fonction, de Vincent Crase et des trois policiers mis en cause dans l’affaire a été levée le 21 juillet au soir. Ils devraient être présentés le 22 juillet à un juge d'instruction.

Les gardes à vue des cinq suspects, dont celle d'Alexandre Benalla, collaborateur d'Emmanuel Macron ont été levées le 21 juillet, annonce Europe 1. Ces dernières ont eu lieu dans le cadre de l'enquête sur les violences commises le 1er mai à Paris. Alexandre Benalla doit être présenté à un juge d'instruction le 22 juillet.

Jean-Luc Mélenchon - Sputnik France
Un nouveau Watergate? Mélenchon se prononce sur l’affaire Benalla
Outre Alexandre Benalla, trois policiers soupçonnés de lui avoir transmis des images de vidéo-surveillance filmées au moment des faits ainsi que Vincent Crase, gendarme réserviste et employé de LREM, qui se trouvait avec lui le 1er mai, seront déférés au parquet dans la perspective de l'ouverture d'une information judiciaire. 

Alexandre Benalla, collaborateur du Président français dont le licenciement a été annoncé le 20 juillet, avait été filmé le 1er mai à Paris frappant des manifestants alors qu'il était présent en tant qu'observateur auprès des forces de l'ordre.

Il a été placé en garde à vue pour violences et usurpation de fonction. Le domicile d'Alexandre Benalla à Issy-les-Moulineaux a été perquisitionné le 21 juillet au matin.

 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала