Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

De Stockholm à Athènes, l'Europe brûle et pose la question des moyens de l'entraide

© AFP 2021 Angelos TzortzinisMati,Athènes
Mati,Athènes - Sputnik France
S'abonner
Fortes chaleurs et rares précipitations ont fait le lit des feux de forêt sur tout le continent européen. Après la Suède, la Grèce a fait appel au Mécanisme européen de protection des civiles, mais les risques d'incendies élevés partout en Europe pose la question des moyens alloués à la prévention et la lutte contre les feux de forêt.

«L'Attique en cendres». Les Grecs ont découvert, le 24 juillet au matin, les terribles conséquences des incendies qui se sont déclaré la veille sur 3 fronts dans les environs d'Athènes.

​A peine 24 heures après le départ des feux, le bilan s'élevait déjà à 49 morts et plus de 150 blessés. La municipalité d'Athènes a déjà revu ce chiffre à la hausse et a confirmé 60 décès à l'AFP dans l'après-midi du 24; des chiffres toujours provisoires qui en font néanmoins les incendies les plus meurtriers du pays depuis 2007, où 77 personnes avaient trouvé la mort.

Selon le gouvernement grec, les incendies ont mobilisé, dès le 23 juillet, plus de 600 pompiers mais la progression rapide des flammes, portée par des températures proches de 40°C et un vent pouvant atteindre les 100 km/h ont poussé le gouvernement d'Alexis Tsipras à activer le jour même le Mécanisme européen de protection civile (MEPC) pour demander l'aide des autres membres de l'UE face à une «situation extrême».

​Chypre et l'Espagne ont été les plus prompts à venir en aide à la Grèce en proie aux flammes. Madrid a dépêché sur place deux canadairs tandis que Nicosie a fourni deux camions ainsi que 64 pompiers et ambulanciers. D'autres pays, à l'instar de la Bulgarie, la Turquie, Israël et la France ont proposé leur aide à Athènes.

​Mais beaucoup ne peuvent se permettre d'envoyer sur place beaucoup d'hommes ou de matériel pour soutenir la Grèce dans sa lutte contre les feux de forêt car ils participent déjà à des missions en Suède, elle aussi en proie aux incendies.

Dans le pays nordique, la météo exceptionnelle (plus de 30°C au-delà du cercle polaire et presque pas de précipitations ces trois derniers mois) a provoqué un «risque extrême» d'incendies. Ces derniers ont dores et déjà détruit près de 25 000 hectares de forêts, ce qui a poussé Stockholm à déclencher le mécanisme européen d'entraide MEPC dès le 18 juillet, soit 5 jours avant la Grèce.

incendies en Grèce - Sputnik France
Au moins 50 morts dans des incendies meurtriers en Grèce (photos)
Huit pays européens — l'Allemagne, l'Autriche, le Danemark, la France, l'Italie, la Lituanie, la Pologne et le Portugal — sont venus prêter main forte à la Suède, sous-équipée pour faire face à des incendies d'une telle ampleur. Au total, ce sont près de 340 soldats du feu, une soixantaine de véhicules, 7 canadairs et 7 hélicoptères qui ont été envoyés en appui des pompiers suédois. Paris participe à hauteur de deux avions amphibie et de 60 sapeurs.

​Les risques d'incendie sont, dans tout le Nord de l'Europe, supérieurs à ceux d'il y a un an à la même date et les besoins en hommes et en matériel de Stockholm à Athènes pose la question des capacités d'urgence au niveau européen.

​A l'été 2017, plusieurs feux de forêt avaient ravagé la péninsule ibérique et avaient poussé le député européen Renaud Muselier à réclamer la création d'une flotte européenne de canadairs. Plus tard la même année, le député européen, également président de la région, avait qualifié de «faute lourde» la décision de François Hollande de fermer la base de canadairs de Marignane, dans le Sud de la France.

​A l'heure où le risque d'incendies s'étend à tout le continent à cause du réchauffement climatique, les structures européennes d'entraide en place sont-elles encore suffisantes? Rien n'est moins sûr. 

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала