Qu’est-ce qu’empêche Pyongyang de dénucléariser? Un responsable sud-coréen se prononce

© AP Photo / KCNA via KNSKim Jong-un
Kim Jong-un - Sputnik France
Après son déplacement à Pyongyang, le chef du Conseil coréen pour la réconciliation et la coopération a révélé une condition posée par les autorités nord-coréennes afin d’abandonner leurs armes nucléaires. Selon lui, Pyongyang insiste sur la levée des sanctions.

Pyongyang ne procédera à la dénucléarisation que si les sanctions internationales sont levées, a déclaré Kim Hong-gul, le chef du Conseil coréen pour la réconciliation et la coopération, qui a été à Pyongyang du 16 au 19 juillet, informe The South China Morning Post.

«La Corée du Nord cédera davantage seulement si les sanctions sont levées, même partiellement. La levée des sanctions donnera au régime [de Kim Jong-un, ndlr] la légitimité de persuader son peuple d'abandonner complétement ses capacités nucléaires en contrepartie du développement économique», a-t-il précisé.

Soldats nord-coréens - Sputnik France
Washington croit avoir détecté un site secret d’enrichissement de l’uranium par Pyongyang
Il a également indiqué que les autorités nord-coréennes n'étaient pas contentes de la «réticence» de Séoul envers la levée des sanctions.

Fin avril, Kim Jong-un est devenu le premier dirigeant nord-coréen à franchir la ligne de démarcation militaire qui divise la péninsule. Sa première réunion avec le Président sud-coréen Moon Jae-in s'est déroulée dans la partie sud-coréenne de la zone démilitarisée. Leur deuxième rencontre a eu lieu un mois plus tard.

Le 12 juin Kim Jong-un s'est également entretenu avec Donald Trump à Singapour. Les deux hommes ont signé un document par lequel Washington s'engage à donner des garanties de sécurité à la Corée du Nord tandis que Pyongyang réaffirme son attachement à une «dénucléarisation complète de la péninsule coréenne».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала