Quel profit pourraient tirer les BRICS de la «guerre commerciale» de Trump?

© REUTERS / Tyrone SiuQuel profit pourraient tirer les BRICS de la «guerre commerciale» de Trump?
Quel profit pourraient tirer les BRICS de la «guerre commerciale» de Trump? - Sputnik France
Le 10e sommet anniversaire des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud), à Johannesbourg, s’est déroulé sur fond de «guerres commerciales», résultant de la politique protectionniste pratiquée par Donald Trump. Le protectionnisme du Président américain pourrait faire le jeu des BRICS, a déclaré à Sputnik un analyste brésilien.

Tout au long de 2018, le protectionnisme commercial tient le haut du pavé dans la politique des États-Unis sur la scène internationale. En mars, Donald Trump a surtaxé les importations d'acier et d'aluminium sans ménager même ses plus proches alliés.

BRICS summit - Sputnik France
Les BRICS préparent leur riposte face au protectionnisme commercial

«Cela contribue incontestablement au renforcement de l'influence des BRICS dans le commerce mondial. En fait, Trump ne fait que montrer le vrai visage du grand commerce international qui ne sert aujourd'hui qu'aux intérêts des vieilles puissances», a indiqué à Sputnik Charles Pennaforte, spécialiste brésilien des relations internationales de l'Université fédérale de Pelotas (UFPel).

BRICS - Sputnik France
Coopération BRICS-Afrique et jalousie occidentale

Selon l'universitaire, le protectionnisme de Donald Trump suscite des préoccupations et des suspicions à travers le monde, tout en permettant aux BRICS de réorganiser le système du commerce mondial. Alors que les États-Unis deviennent de plus en plus isolés, les autres participants du commerce international se mettent à se réorganiser politiquement.

«Ainsi, les BRICS sont en train de devenir ce pôle autour duquel graviteraient les pays à la recherche d'une alternative au système international imposé par les États-Unis», a expliqué M.Pennaforte.

Et d'ajouter que l'effet positif des cataclysmes protectionnistes était leur capacité à pousser le monde vers un regroupement des forces politiques à la recherche d'une alternative.

(L-R) Russia's Foreign Affairs Minister Sergei Lavrov, India's External Affairs Minister Sushma Swaraj, South African Minister of International Relations and Cooperation Lindiwe Sisulu, China's Minister of Foreign Affairs Wang Yi and Brazil's Vice Minister of Foreign Affairs Marcos Galvao hold hands after concluding a BRICS foreign affairs ministers' meeting at the OR Tambo Building in Pretoria on June 4, 2018. The BRICS foreign affairs ministers are meeting in preparation for the full heads of state summit between July 25 and 27. - Sputnik France
Les Brics, cinq pays contre l'ordre mondial unilatéral

Le Brésilien a estimé que les BRICS suivraient deux pays, dont l'influence ne cesse d'augmenter à présent, la Russie et la Chine.

«Par ailleurs, à moyen terme, la guerre commerciale déclenchée [par Trump, ndlr], qui n'est au fond qu'une sorte de revanche sous forme de droits de douane, exercera un impact désastreux sur l'industrie américaine», a prédit l'interlocuteur de Sputnik.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала