Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Des scientifiques percent enfin le mystère de l’origine de la poussière martienne

S'abonner
Des scientifiques ont annoncé avoir percé le mystère de l’origine de la poussière dont les tempêtes sur la planète rouge sont composées. Selon les dernières recherches publiées dans la revue Nature Communications, le coupable d’une telle quantité de poussière sur Mars est une région équatoriale.

Mars - Sputnik France
La source de l’eau et de la vie extraterrestre sur Mars est établie
Le processus de la tempête de poussière à grande échelle qui a éclaté sur Mars en juin dernier n'a pas encore été expliqué par les astronomes. Mais les scientifiques supposent avoir déterminé la provenance d'une telle quantité de poussière sur la planète rouge, informe ScienceAlert.

Une nouvelle analyse menée par le planétologue Lujendra Ojha révèle qu'une région géologique mystérieuse sur Mars, baptisée Medusae Fossae, est derrière cette masse tourbillonnante de poussière.

«Mars ne serait pas tant poussiéreuse s'il n'y avait pas cet énorme dépôt qui érode progressivement au fil des années et pollue la planète», a expliqué Kevin Lewis, spécialiste de la géophysique.

Mars est un endroit rocheux, sec et couvert de couches de poussière à sa surface. Sur la Terre, la poussière est soulevée de la roche par les forces naturelles d'érosion, telles que les vents, l'activité volcanique et le mouvement des glaciers. Mais sur Mars, de tels phénomènes naturels sont rares.
Pourtant, il y a environ 3.000 milliards de kilogrammes de poussière déplacée entre la surface et l'atmosphère de Mars chaque année. Les chercheurs pensent que presque tout cela provient de la formation de Medusae Fossae.

La lune - Sputnik France
En images: un rendez-vous hors du commun entre la Lune et Mars
Selon ScienceAlert, les scientifiques ont récemment appris que cette région de la planète rouge s'était formée il y a plus de trois milliards d'années, lors d'éruptions volcaniques. Donc cela signifie qu'elle est le plus grand dépôt volcanique connu dans notre Système solaire.

Les scientifiques ont comparé les compositions chimiques de la poussière et celle de la formation Medusae Fossae prise par la sonde spatiale de la NASA Mars Odyssey qui se sont avérées identiques.

«La poussière sur la planète est riche en soufre et en chlore», a expliqué Lujendra Ojha.

La formation de Medusae Fossae est une vaste région équatoriale de la planète rouge. Selon les conclusions des chercheurs, elle s'est formée suite à des éruptions volcaniques exceptionnelles. Composée de roches érodées, Medusae Fossae s'étend sur 8.000 km. Une partie de cette formation géologique a une surface lisse et vallonnée, mais par endroits, il y a des vallées et des crêtes. Selon les données radar, Medusae Fossae contient des roches poreuses (dont des cendres volcaniques) ainsi que des alluvions glaciaires, dont la quantité est comparable à ceux de la calotte polaire Sud de la planète rouge.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала