Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La Royal Air Force aurait laissé échapper des informations sur le F-35 via Tinder

© AFP 2021 CHRISTOPHE ARCHAMBAULTF-35 fighter
F-35 fighter - Sputnik France
S'abonner
La Royal Air Force a laissé échapper des informations sur le F-35. Des hackers auraient réussi à obtenir des informations sur ce chasseur de 5e génération via l'application de rencontre Tinder…

Un hacker a piraté le compte d'une employée de la Royal Air Force dans l'application de rencontre Tinder afin d'obtenir des informations sur le chasseur F-35 Lightning II, rapporte The Daily Mail.

«La semaine dernière, le compte dans cette application de rencontre d'une employée de la Royal Air Force a été piraté. Par la suite, il s'est avéré que le criminel voulait se lier d'amitié avec un autre membre de la Royal Air Force pour obtenir apparemment des commentaires et des détails sur le F-35. Heureusement, seule une petite partie des informations a été divulguée, et la personne dont le compte a été piraté l'a signalé, permettant ainsi de prendre des mesures opportunes», indique The Daily Mail, citant la déclaration de la Royal Air Force.

Il est à rappeler qu'en juin dernier, les quatre premiers nouveaux chasseurs américains F-35 Lightning des 138 commandés sont arrivés à la base de l'armée de l'air britannique dans le comté de Norfolk.

Conçu pour tirer des armes nucléaires, le F-35 utilise les technologies furtives. Outre les États-Unis, le projet réunit l'Australie, le Royaume-Uni, le Danemark, l'Italie, le Canada, les Pays-Bas, la Norvège et la Turquie. Le crash d'un F-35 survenu en Floride suite à une panne du moteur a porté un coup dur à la réputation de cet avion.

Parmi les défauts du chasseur constatés lors des tests, il convient de citer les casques susceptibles de blesser le cou du pilote au moment de l'éjection. Pire, cette blessure peut s'avérer létale.

Ce défaut et de nombreux autres encore ont amené le Pentagone à publier une brochure indiquant aux pilotes la manière de réagir aux critiques dirigées contre l'avion.

© Sputnik
  - Sputnik France
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала