Il loue une Lamborghini et se fait flasher 33 fois en 3 heures pour plus de 40.000 euros

© REUTERS / Denis BalibouseUne Lamborghini Centenario au Salon de Genève
Une Lamborghini Centenario au Salon de Genève - Sputnik France
Un touriste britannique qui a pris une Lamborghini en location à Dubaï a été flashé 33 fois en trois heures, ce qui lui reviendra à 175.000 dirhams (un peu plus de 41.000 euros) d’amendes pour excès de vitesse. Il a été finalement arrêté par la police alors qu’il roulait à 230 km/h.

Un touriste britannique qui a loué une Lamborghini Huracan à Dubaï a été flashé 33 fois en un peu plus de trois heures pour un montant total de 175.000 dirhams (un peu plus de 41.000 euros) d'amendes, a annoncé The National.

Une Lamborghini - Sputnik France
Un policier japonais à bicyclette colle une contravention à une Lamborghini (vidéo)
L'homme de 25 ans a payé l'équivalent de 1.000 euros pour louer le bolide pour deux jours. Or à peine trois heures après s'être placé au volant, il a été arrêté par la police: sur la Sheikh Zayed Road, l'artère principale de Dubaï, il a atteint les 230 km/h. Le bolide a été confisqué et placé en fourrière.

Maintenant, pour récupérer la voiture, le Britannique doit payer quelque 100.000 dirhams (environ 23.500 euros) auxquels viendront s'ajouter 70.000 dirhams (16.500 euros) d'amendes pour excès de vitesse. Toutefois, selon la législation nationale, un touriste peut tranquillement quitter le pays.

«Nous avons reçu les copies de toutes les factures et nous avons adressé une demande aux douanes pour lui interdire [au touriste, ndlr] la sortie du pays […] Mais nous avons été déboutés», a déclaré le copropriétaire de l'entreprise de location de voitures.

Lamborghini - Sputnik France
Les Moscovites circuleront en Lamborghini dans les airs au-dessus de la Moskova (vidéo)
Selon la législation des Émirats arabes unis, les non citoyens peuvent quitter le pays uniquement après avoir réglé toutes leurs amendes. Toutefois, cette règle ne s'applique pas aux touristes.

À l'heure actuelle, le touriste détient toujours la Lamborghini, tandis que l'entreprise de location a son passeport laissé en dépôt de garantie. Les discussions au sujet du paiement des amendes se poursuivent entre les deux parties, a indiqué le copropriétaire, ajoutant qu'il n'essaierait pas de reprendre le véhicule, car ce dernier devrait tout de suite être remis à la police.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала