Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Un chasseur français découvert dans un lac russe

© Sputnik . Anatoly Sergeyev-Vasiliev / Aller dans la banque de photosСамолет-истребитель Як-9
Самолет-истребитель Як-9 - Sputnik France
S'abonner
Un chasseur Yak-9 du régiment français Normandie-Niémen qui pourrait renfermer la dépouille du pilote Paul de Forges a été découvert dans la région russe de Smolensk, d’après le ministère russe de la Défense.

Le ministère russe de la Défense, en coopération avec des équipes de recherche spéciales et des historiens français, entend remonter en août le chasseur Yakovlev Yak-9 du régiment français Normandie-Niémen découvert dans un lac de la région russe de Smolensk, a annoncé à Sputnik un spécialiste du centre des expéditions du ministère Konstantin Dirks.

«Le chasseur est tombé dans un marais boueux en août 1943. Au fil du temps, le marais s'est transformé en lac, il sera techniquement difficile de remonter l'avion à la surface. L’opération implique des plongeurs, des effectifs et des matériels de la région militaire de l’Ouest», a indiqué M.Dirks.

Le monument à Marcel Albert, pilote du régiment Normandie-Niemen, inauguré à Moscou - Sputnik France
Normandie-Niemen: «amitié de cœur, pas une amitié politique» entre Français et Russes
Le Yak-9 pourrait renfermer la dépouille du pilote Paul de Forges mort au combat le 31 août 1943 à Byvalka, près de Smolensk, en URSS.

Deux de ses fils sont en vie, ils attendent avec impatience qu’on organise une expertise génétique, d’après l'historien Pierre Malinowski.

«Nous pourrons dire qui se trouve dans l’avion après qu’on aura remonté la cabine. S’il y a des restes humains, on organisera une expertise génétique. Le pilote aurait pu s’éjecter», précise M.Dirks.

La remontée prendra environ trois semaines. Les spécialistes ont déjà déployé leur camp près du village de Byvalka.

Le groupe de chasse Normandie-Niemen, une unité des Forces françaises libres, a combattu sur le territoire soviétique pendant la Seconde Guerre mondiale à l’appel du général de Gaulle et du gouvernement soviétique. Formé en décembre 1942 à Ivanovo, le régiment Normandie s’est illustré à la bataille de Koursk. En novembre 1944, le groupe de chasse a reçu le nom d’honneur Normandie-Niémen pour sa participation aux batailles du fleuve Niémen, un fleuve de l’ex-Union soviétique qui se jette dans l’est de la mer Baltique.

Ceci est une version corrigée de l'article initiale qui mentionnait la découverte d'un chasseur Yak-3, bien qu'il s'agisse en réalité du modèle Yak-9. La rédaction présente ses excuses pour cette coquille.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала