La Russie sponsor du terrorisme? Des accusations «hors du raisonnable» selon Moscou

Les déclarations qu’on entend aux États-Unis sur un prétendu soutien accordé au terrorisme par la Russie sont hors du raisonnable, a commenté le porte-parole du Kremlin.

Les tentatives pour qualifier la Russie de «sponsor du terrorisme» sont hors du raisonnable car ce sont ceux qui se tiennent derrière les bandes armées en Syrie qui accordent un véritable soutien aux terroristes, a déclaré jeudi le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov.

Le ministère russe des Affaires étrangères - Sputnik France
Moscou ripostera aux nouvelles sanctions américaines
Le projet de loi sur de nouvelles sanctions antirusses préparé par les sénateurs américains exige entre autres de reconnaître la Russie comme un «État sponsor du terrorisme». L'Acte sur la défense de la sécurité américaine contre l'agression du Kremlin 2018 a été soumis au Sénat le 2 août.

«Beaucoup de têtes brûlées travaillent dans les organes législatifs de différents pays et, certes, elles admettent parfois des assertions trop émotionnelles et dépassant les limites des énoncés raisonnables», a indiqué M.Peskov en commentant cette information.

A picture taken on June 30, 2018 from the northern Jordanian city of Ramtha shows pillars of smoke rising across the border from Syrian government forces' shelling in the Daraa countryside. - Sputnik France
Syrie: l'armée atteint la frontière avec la Jordanie et rétablit le contrôle d'un tronçon
«À chaque fois, nous suivons de près leurs déclarations et essayons de comprendre à quel point cela a à voir avec la position officielle de tel ou tel pays», a-t-il ajouté.

«Aujourd'hui, lorsque nous voyons les groupes de terroristes qui restent en Syrie, nous nous rendons parfaitement compte qui sponsorise ces groupes et comment, on peut alors adresser cette question aux autres pays: qui sont, au juste, les vrais sponsors du terrorisme?», a fait ressortir le responsable.

Tous les foyers de terrorisme ont été complètement anéantis dans le sud-ouest de la Syrie, a annoncé jeudi la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала